Imprimer
Commentaires
Outil d'aide à la décision

Prévenir le risque "Aphanomyces euteiches" dans les parcelles de pois protéagineux

Publié le 26/01/2021 - 12:20

Mais pour que le potentiel de rendement des pois d'hiver s’exprime, il faut adapter ses pratiques agronomiques, notamment autour du semis et sa densité

Depuis des décennies, "Aphanomyces euteiches" est un peu le cauchemar des producteurs de pois protéagineux, alors même que le pois pourrait avoir de belles années devant lui grâce au plan protéines. De plus, la culture du pois présente de nombreux atouts agronomiques dans les systèmes de culture. Face à l’absence de réelle solution de lutte contre cette pourriture racinaire provoquée par cet oomycète (rattaché à la famille des champignons), Terres Inovia, l’institut technique de la filière des protéines végétales, propose l’outil Eva (Évaluation du risque aphanomyces).

On rappelle que, pour un producteur, la seule solution pour prévenir le risque est d’éviter les parcelles contaminées. L’institut précise qu’une parcelle fortement contaminée peut conduire à 100 % de perte de rendement sur pois de printemps si les conditions climatiques sont favorables à la maladie. Ainsi "Eva est un outil digital qui évalue le risque afin d’optimiser les prises de décision des agriculteurs."

Cet outil est disponible gratuitement pour toute personne ayant créé son compte personnel sur le site de l’institut.

Il évalue le risque de la parcelle (faible ou élevé) afin d’aider l’agriculture dans sa décision. Ce risque est estimé à partir des données géographiques et de l’historique de la parcelle, renseignés par le producteur (département, type de sol, rotation, irrigation). Cet outil a été élaboré à partir d’une base regroupant des informations relatives à 780 parcelles réparties dans la moitié nord de la France et validées dans 120 parcelles, principalement en régions Normandie et Centre-Val de Loire.

Donc, avant de décider d’implanter du pois dans telle ou telle parcelle, Eva vous permet de prendre une décision éclairée sur le risque. Terre Inovia précise cependant que la présence de légumineuses sensibles dans la rotation n'est pas prise en compte. Dans ce cas, le recours au test biologique peut s'avérer précieux pour évaluer le potentiel infectieux. 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders