Imprimer
Commentaires
Marché de la pomme de terre

Les exportations françaises de pommes de terre en forte progression sur le mois de mars 2020

Publié le 03/06/2020 - 11:41

Les exportations françaises de pommes de terre en forte progression sur le mois de mars 2020.© Andrea/Adobe Stock
La crise sanitaire liée au Covid-19 aura affecté fortement le secteur de la pomme de terre transformée, la période de confinement ayant mis à l’arrêt la consommation hors domicile. En revanche, le marché de la pomme de terre fraîche s’est bien tenu comme l’explique la note conjoncturelle du CNIPT, Comité national interprofessionnel de la pomme de terre, publiée le 28 mai 2020.

En mars 2020, la France a exporté pas loin de 300000 tonnes de pommes de terre, une hausse de 18% par rapport à mars 2019. Le CNIPT indique que la crise sanitaire a mécaniquement entraîné « des comportements de stockage et ce dès la fin février par les pays les plus touchés par la pandémie comme l’Italie ». Ainsi les ventes se sont accélérées chez les acheteurs historiques sur tout le mois de mars, +7% vers l’Espagne, +39% vers l’Italie, +30% vers le Portugal. Même constat vers les pays à l’est de l’Europe, Roumanie (+250%), Hongrie (+193%) et Pologne (+51%) et enfin vers le Royaume-Uni, les ventes de pommes de terre françaises ont été doublées.

En revanche, les exportations pays tiers ont été pénalisées par le ralentissement de l’activité des acteurs note le Comité. Toutefois le bilan de début août 2019 à fin mars 2020 fait état de ventes à l’international qui atteignent 1,4 million de tonnes, une progression de 2% par rapport à la campagne précédente et de +12% par rapport à la moyenne des 3 dernières campagnes.

Le CNIPT note pour le marché des pommes de terre fraîches une baisse de consommation sur ces dernières semaines, imputable peut-être à la météo estivale. Il indique aussi que malgré le déconfinement, les hypermarchés n’ont pas encore retrouvé leur niveau de fréquentation normal. En revanche, les magasins de proximité et les drive connaissent toujours une activité soutenue. La filière s’attend à un retour progressif à la normale dans les semaines à venir. La note indique que le consommateur ne se détourne pas de la pomme de terre, d’autant que l’offre se diversifie avec l’arrivée des produits primeurs.

Sur le marché européen, la fin de saison est proche et les acheteurs traditionnels privilégient l’offre domestique.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders