Imprimer
Commentaires
Piloter sa ferme

La compétitivité des exploitations évaluée

Publié le 06/09/2017 - 10:50

À l’occasion de la Foire de Châlons-en-Champagne, Piloter sa ferme a présenté son outil de diagnostic de compétitivité qui sera disponible pour ses abonnés sur son site Internet dès le mois d’octobre. L’objectif de ce nouvel OAD est d’apporter des repères économiques aux agriculteurs dans un contexte difficile, évoque Sylvain Jessionesse, co-fondateur et directeur commercial de la start-up :

Depuis quelques années, le prix des denrées agricoles sur les marchés est structurellement orienté à la baisse. S’ajoutent à cela des coûts de production qui ne cessent d’augmenter et des aides de la politique agricole commune qui se réduisent. Ces deux derniers points induisent un besoin de chiffre d’affaires toujours plus important. En quinze ans, il est passé de 800 euros/ha à près de 1300 euros/ha.

Pour aider les agriculteurs à pérenniser leur exploitation, Piloter sa ferme propose donc le diagnostic de compétitivité qui va permettre aux céréaliers particulièrement de connaître la durabilité économique de leur entreprise. À partir de quinze à vingt chiffres issus pour la plupart de la comptabilité de l’exploitation (total des dépenses de la ferme de la dernière campagne clôturée, aides PAC, rendement de l’année comptable en cours, etc.) et de ceux agglomérés par la start-up, un algorithme calcule un indice de compétitivité compris entre 0 et 100% qui évalue statistiquement combien de fois le chiffre d’affaires de la ferme couvre les dépenses qu’elle engage.

Un indice de compétitivité de 84% avec des efforts à fournir pour atteindre 90%.

Nous estimons que l’indice de compétitivité doit être supérieur à 67% pour considérer une exploitation comme structurellement durable. En deçà de cette valeur, l’agriculteur doit s’interroger sur sa stratégie d’exploitation. Plus l’indice est faible et plus la problématique de la ferme est structurelle. Une première simulation permet à l’exploitant de se donner un objectif d’indice de compétitivité à atteindre. L’outil permet d’ailleurs de simuler l’impact d’un investissement, d’une baisse de charges, d’une restructuration de l’endettement et autre ajustement sur le niveau de compétitivité de la ferme. Reste à l’agriculteur de s’orienter vers ses partenaires habituels pour réaliser les actions nécessaires à une meilleure compétitivité.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders