Imprimer
(1)
Stratégie marchés

« Je ne veux plus payer les frais de stockage »

Publié le 01/09/2015 - 14:09

fotolia_69972889_subscription_xxl.jpg
Pour la récolte 2015, notre agriculteur céréalier de la région Centre avait déjà engagé un tiers de la récolte au mois de décembre 2014 car « les prix étaient au-dessus du seuil de commercialisation, à 195 euros/t sur le Matif, 175 euros/t départ ferme base juillet ».

Ensuite, J’ai profité de la remontée des prix en juillet et des bonnes bases (différence entre le prix Matif et le prix physique) proposées par mon OS, ce qui est surprenant à cette époque de l’année. J'ai ainsi vendu 10% sur des niveaux de 175 euros/t, livraison moisson.

Dernier fait d’arme, la semaine dernière, compte tenu des prix catastrophiques proposés par mon OS à 138 euros/t (sur le solde des livraisons moisson), alors que je fixe mon seuil de commercialisation à 150 euros/t, j’ai décidé de vendre tout ce qui était déjà livré et non vendu, ainsi je n’ai pas à payer les frais de stockages qui s’élèvent à 6 euros/t à partir du 1er septembre.

Et j’ai donc racheté l’équivalent en volume sur le marché à terme. À mon sens, en pratiquant ainsi, n'importe quel agriculteur qui a un compte marché à terme n'a plus à payer un seul euro en frais de stockage. Ma banque me demande 5 euros de frais pour bénéficier des variations du marché pendant 12 mois ou plus, pour 50 tonnes de céréales, mon OS m'en demande 300... le calcul est vite fait ! 

 

Commentaires

Comment nos agriculteurs pourront-ils dans un tel imbroglio de marché assurer des revenus acceptables et constants... faut-il encore faire des études prévisionnelles pour installer des jeunes dans un tel foutoir...

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders