Imprimer
Commentaires
Féverole

Des rendements contrastés selon les régions

Publié le 06/10/2014 - 11:55

La récolte des féveroles, perturbée au début par les pluies du mois d’août, s’est terminée début septembre dans de bonnes conditions partout grâce au retour d’un temps sec. Les rendements sont très contrastés selon les régions : de médiocres à faibles dans l’est, le centre et le sud de la France. Ils sont de plus en plus élevés en allant vers le nord-ouest, avec des rendements record en Normandie.

Ce gradient s’explique par les fortes températures qui ont affecté une grande moitié est et sud de la France début juin et qui se sont superposées à un gradient de sécheresse marqué entre l’est et l’ouest en avril et mai. Et les pluies abondantes en juillet sur l’est sont arrivées trop tard pour les féveroles. Ces températures élevées ont également favorisé des attaques de rouille qui n’ont pas partout été bien contrôlées.

Le rendement moyen national, entre ces extrêmes, se situe à près de 42 q/ha (chiffre encore provisoire), un peu inférieur à la moyenne des 10 dernières années. Le bilan de la qualité des graines n’est pas encore consolidé, mais il clair que la récolte 2014 sera marquée par un fort taux de grains bruchés.

Source : note de l’Unip du 3 octobre 2014

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders