Imprimer
Commentaires
Herbea

Une plateforme dédiée à la lutte biologique

Publié le 22/04/2016 - 10:17

L'agroécologie appelle et interpelle. 

C'est ce qu'expose une enquête réalisée par l'institut BVA entre décembre 2015 et janvier 2016 auprès de 800 agriculteurs, sur leur perception de l’agroécologie. 92% des agriculteurs enquêtés ont déclaré avoir mis en place au moins une démarche en lien avec l’agroécologie et 73% ont indiqué qu'ils étaient engagés dans au moins trois démarches.

Toutefois, si l’agroécologie apparaît comme un thème d’actualité, il n’est pourtant pas toujours évident de trouver les références nécessaires pour mettre en œuvre ses principes sur le terrain.

Herbea se positionne comme un outil qui a vocation à combler en partie ce besoin. Ce support, élaboré et proposé gratuitement par Solagro, est en effet dédié à la lutte biologique par conservation des habitats. Cette méthode qui consiste à agir sur l'environnement de la parcelle via des « infrastructures agroécologiques », a pour objectif de favoriser d’une part les auxiliaires, et d’autre part de réguler les pullulations de ravageurs. Herbea indique notamment quelles plantes sont intéressantes à mettre en place à proximité des cultures.

De fait, les plantes ou arbustes qui composent les infrastructures agroécologiques (aménagements de type haies composites, bandes fleuries, bandes enherbées...), remplissent plusieurs rôles majeurs pour les auxiliaires : source de nourriture via le nectar, le pollen ou les proies, des abris, des lieux de reproduction, d’hivernage...

Les plantes qui composent les infrastructures agroécologiques (aménagements de type haies composites, bandes fleuries, bandes enherbées...), remplissent plusieurs rôles majeurs pour les auxiliaires. © C. Waligora/Pixel image

Identifier les interactions biologiques

L’une des originalités de l'outil est la mise en évidence graphique des interactions qui peuvent exister entre un ravageur, une culture, un ennemi naturel, des plantes non cultivées et des pratiques agricoles. Le fonctionnement repose sur des étapes successives au cours desquelles l'utilisateur effectue un choix parmi plusieurs possibilités : zone biogéographique d'intérêt, culture, ravageurs et ennemis naturels associés. Chaque choix effectué conditionne les possibilités suivantes.

Le résultat graphique permet de faire ressortir alternativement les différentes interactions entre les agents biologiques, les plantes non cultivées et les infrastructures agroécologiques. Apparaissent également les effets positifs ou négatifs d'une pratique agricole.

Herbea propose également une entrée via des fiches d’information sur les ravageurs, leurs ennemis naturels, la culture ou encore les plantes non cultivées. Chaque fiche regroupe de nombreuses données : cycle biologique, nature des dégâts, impact du contexte paysager ou des pratiques agricoles...

À ce jour, l’outil a intégré le blé tendre d'hiver, le tournesol, le colza, l’ail, l’olivier, le pommier, la vigne et le chou-fleur. Il se destine à être complété progressivement. D’esprit collaboratif, la plateforme fait en effet appel aux volontaires pour partager leurs clichés, relire des fiches d’information ou encore apporter de nouvelles données. « Si vous êtes à l’initiative de tels aménagements sur votre exploitation, et avez déjà observé certains auxiliaires à proximité voire à l’intérieur de vos parcelles, n’hésitez pas à nous en faire part au travers du "partage d’expériences" proposé sur la page d’accueil. Ces apports permettront d’alimenter un fil de discussion sur les fiches concernées », déclare Solagro.

Outil accessible sur www.herbea.org

1_accueil.jpg

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders