Imprimer
Commentaires
État des cultures : tournesol et soja

Un petit tour d’eau ?

Publié le 04/08/2017 - 10:05

Une irrigation de 30 à 400 mm serait la bienvenue pour les tournesols. © S. Simonin/Pixel image

« S’il pouvait nous envoyer de l’eau là-haut ! » Et oui, en ce début de mois d’août, nombreux sont ceux à implorer le ciel pour quelques millimètres. Les cultures non irriguées souffrent. Et pour celles qui ont la chance d’être abreuvées, un tour d’eau serait bienvenu.

C’est notamment le cas du tournesol : « Sur certains secteurs, et selon la réserve utile, le stress hydrique commence à se faire ressentir de nouveau. Les feuilles les plus basses flétrissent », note Terres Inovia. Heureusement pour lui, le tournesol a connu les précipitations de fin juin, tombées au début de la floraison, moment clé du cycle. D’ailleurs, la floraison arrive à échéance. Des bonnes pluies à ce stade seraient également bien valorisées par la plante. Mais le ciel ne semble pas enclin à offrir le Graal et il serait dommage de ne pas apporter d’eau. Terres Inovia fait d’ailleurs état « d’indices foliaires relativement conséquents sur tout le territoire et d’un développement satisfaisant pour un bon potentiel de rendement ».

L’organisme des oléagineux recommande d’ailleurs de couvrir les besoins en eau dès le début de la floraison et pendant les 45 jours qui suivent pour préserver ce potentiel. Au stade actuel, les besoins sont importants. Un dessèchement trop rapide de la masse foliaire limiterait le bon remplissage des graines. Terres Inovia recommande donc une irrigation de 30 à 40 mm pour ne pas limiter ce remplissage.

 

Stress hydrique pour le soja

Côté soja, les pluies de fin juin ont également été bénéfiques. Mais la sécheresse de ce mois de juillet place la culture dans un état de stress hydrique important. De plus, ce stress intervient à un stade sensible : la formation des graines et leur grossissement. Cela pourrait impacter les PMG pour les agriculteurs ne disposant pas de l’irrigation. Pour les autres, Terres Inovia recommande un tour d’eau tous les huit à dix jours, basé sur les besoins en eau du soja à ce stade : 3 à 5 mm/j, et ce jusqu’à trois semaines avant récolte. Une irrigation qui permettrait, pour 100 mm apportés, de gonfler le rendement de 10 q/ha supplémentaires.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders