Imprimer
Commentaires
Maïs

Un nouvel insecticide en maïs à positionner au stade pic de vol

Publié le 29/06/2020 - 11:25

Le positionnement de Mezalid recommandé est au pic de vol.

 

Les foreurs sont des ennemis majeurs du maïs qui peuvent entraîner une perte de rendement allant jusqu’à 12% en grain, indique Stéphanie Fournol, chef de marché insecticides toutes cultures chez Corteva Agriscience. De plus, ils favorisent la production de mycotoxines.

Afin d’accompagner les agriculteurs pour lutter contre ces ravageurs, Corteva Agriscience lance un nouvel insecticide en maïs, Mezalid, composé de spinosad, substance active d’origine naturelle. Ce produit s’utilise pour lutter contre les pyrales, sésamies et héliothis. La dose recommandée est de 3 l/ha. Ce produit s’utilise en agriculture conventionnelle et en bio.

Le rendement gagné est de 8 quintaux par hectare en maïs grain, précise Guillaume Quinot, responsable technique maïs chez Corteva Agriscience.

Son positionnement recommandé est au pic de vol :

L’efficacité est de 80 à 90%, indique-t-il. Elle baisse au stade limite passage tracteur.

L’application au stade pic de vol nécessite un automoteur-enjambeur.

Mezalid s’intègre dans une solution globale de conseil à la parcelle avec des pièges connectés, une prestation complète d’enjambeurs et la mise en place de pendillards. Corteva teste actuellement la pulvérisation classique et la pulvérisation avec des pendillards avec Berthoud.

Il y a 20 points d’écart d’efficacité supplémentaire pour Mezalid en pulvérisation avec pendillards par rapport à une pulvérisation classique, indique le responsable technique.

Les essais en plein champ seront réalisés la semaine 27 avec des ETA en Bretagne et sur Lyon. La vitesse et le volume d’eau seront notamment testés.

La firme travaille également avec un réseau de 30 pièges connectés afin de déclencher le traitement au bon moment. Ce sont des pièges à phéromones pour cibler les pyrales et les sésamies.

L’analyse des résultats sera réalisée à l’automne, précise Guillaume Quinot. L’objectif est de piloter les traitements avec les ETA, sachant qu’un piège a une portée de 20 à 25 km.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders