Imprimer
Commentaires
Recherche

PhénoField® pour étudier la tolérance au stress hydrique

Publié le 11/12/2014 - 08:54

La plateforme PhénoField® gérée par Arvalis, est constituée de 8 serres mobiles qui vont permettre, dès 2015, d’acquérir des millions de données permettant in fine d’identifier les gènes qui contribuent à la tolérance à la sécheresse du maïs et du blé.

PhénoField®, située en Beauce dans le Loir-et-Cher, est un outil de recherche en plein champ qui permet de comprendre l’élaboration du rendement du maïs, du blé et d’autres espèces de grandes cultures en déficit hydrique. Phénofield® est une des neuf infrastructures du réseau national Phénome dont le but est d’identifier les gènes qui contribuent à la tolérance à la sécheresse. Son originalité tient en sa capacité à mesurer précisément, à haut débit, à l’échelle du champ une multitude de paramètres. Phénofield® se compose de 8 serres mobiles, des « parapluies roulants », couvrant au total 5000 m² permettant de protéger automatiquement les expérimentations de la pluie et ainsi de maîtriser les périodes et les intensités de déficits hydriques appliqués aux parcelles d’essais en plein champ. Jusqu’à 500 micro-parcelles de maïs, de blé et d’autres espèces de grandes cultures pourront être observées très finement chaque année grâce à un ensemble de capteurs qui feront des mesures physiques en continu sur la croissance et le développement des plantes, processus que l’on appelle phénotypage à haut débit.

En 2015, les premiers essais porteront sur le maïs.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders