Imprimer
Commentaires
Stimulateur de défense des plantes

Nanéos®, une gamme foliaire biostimulante

Publié le 30/10/2017 - 14:48

 

Le groupe belge Lhoist, via sa filiale Lhoist Agriculture, s’associe à la société Biovitis pour la mise en marché de la gamme Nanéos, produits foliaires 100% naturels et biostimulants.

« Ce partenariat permet d’associer les compétences en microbiologie de Biovitis avec le savoir-faire sur les fertilisants foliaires et le maillage commercial du groupe Lhoist », déclare Olivier Bernard, directeur commercial de Biovitis. Les deux entreprises ont présenté, en cette fin octobre, le fruit de leur partenariat : la gamme Nanéos®. « Cette gamme est un véritable changement pour Lhoist, déclare Vincent Lelong, directeur de Lhoist Agriculture. Notre gamme de biostimulants était entièrement minérale. Avec Nanéos®, on passe d’un support minéral à un support 100% naturel : les algues. L’agent nutritionnel foliaire est à base de micro-algues et de macro-algues brunes, créé par Biovitis, associées aux oligo-éléments fournis par le groupe Lhoist. »

La gamme Nanéos® est pour l’heure composée de quatre produits : Nanéos B® (bore), Nanéos B-Mo® (bore + molybdène), Nanéos P-N-Zn® (phosphore, azote, zinc) et Nanéos Cu-Mn® (cuivre, manganèse). « La gamme Nanéos® sera, à l’avenir, adaptée à toutes les cultures, explique Renaud Danré, directeur marketing Lhoist Agriculture. La première étape de mise en marché se limite aux betteraves, au colza, au maïs, aux pommes de terre et aux céréales. Nous positionnons cette gamme en tant que stimulateur de défense des plantes, pour les débuts de cycles végétatifs, et non comme un apport d’éléments. »

+18% de photosynthèse

En plus de la complémentation en oligo-éléments, la composition biologique et la production des micro-algues apportent d’autres éléments selon Olivier Bernard : « Ascophyllum nodosum et Nannochloropsis oculata, les deux algues en présence, produisent des phytohormones et des acides aminés. Nannochloropsis oculata favorise, par exemple, la concentration en bicarbonate. Cette micro-algue permet ainsi une hausse de 18% de l’activité photosynthétique. Elle favorise aussi la pénétration des oligo-éléments dans la plante : 67% en deux heures et 85% en trois heures. »

Résultats : + 6,1% de gain de rendement en betteraves pour un passage à 3 litres/ha au stade 8-12 feuilles avec Nanéos B®. En colza, Lhoist et Biovitis promettent + de 3,3 q/ha supplémentaires avec Nanéos Cu-Mn®, suite à une pulvérisation de 2 litres/ha au stade C2-D1. Nanéos P-N-Zn® promet +13% de rendement supplémentaire en maïs (2 litres/ha au stade 6-8 feuilles) et + 10% en pommes de terre (2 x 2 litres/ha, au stade initialisation des tubercules et deux semaines plus tard). Quant aux céréales, Nanéos Cu-Mn® apporterait + de 4% de rendement supplémentaire après un apport au stade épi 1 cm à 2 litres/ha.

Côté prix, la gamme devrait osciller entre « 25 et 35 €/ha pour des applications simples à 2 l/ha », selon Renaud Danré. La gamme sera vendue dès novembre à l’ensemble des fournisseurs et distributeurs du réseau Lhoist Agriculture, pour des essais locaux.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders