Imprimer
Commentaires
Sud-Ouest

Maiseo : réduire de 20% la consommation d'eau

Publié le 11/12/2014 - 14:46

Avec 4,2 millions d’euros d’investissement dont 1,6 million d’euros de soutiens publics, le programme Maiseo doit permettre aux agriculteurs, adhérents de Vivadour et Maïsadour, de réduire de 20% leur consommation d’eau d’ici 2017.

Le but de Maiseo est d’amener des solutions techniques aux agriculteurs pour maintenir leurs productions et revenus tout en réduisant de 20% leur consommation d’eau d’ici 3 ans, explique Thierry Véronèse, directeur scientifique à Ovalie Innovation1.

imgp3115.jpg
Création d'outils innovants

Premier volet technique sur lequel Maiseo travaille : la génétique et l’agronomie.

La résistance à la sécheresse sera optimisée par Pioneer grâce au développement d’une nouvelle offre de maïs grain compétitive, participant à la réduction en eau et en azote, spécifiquement adaptée aux contextes pédoclimatiques du bassin de production caractérisés par Vivadour, détaille Thierry Véronèse.

Ce développement s’appuiera sur l’évaluation et la sélection d’hybrides dans les gammes Optimum Aquamax® et Sem’expert dry®.

Second volet technique : le pilotage de l’irrigation. Geosys, le laboratoire d’analyses et d’architecture des Systèmes et Météo France développent des modèles de calcul combinant la masse considérable de données qui caractérisent les cultures et leur environnement pédologique, climatique et météorologique. Le directeur scientifique indique :

Via des systèmes d’information, ces modèles fourniront aux agriculteurs des préconisations journalières qui tiendront compte des objectifs économiques de marge et de rendement.

© N. Chemineau/Pixel image

Dernier volet technique ciblé par Maiseo : la gestion de l’eau. La Compagnie d’aménagement des coteaux de Gascogne, le Centre d’études spatiales de la Biosphère,  Météo France et le laboratoire d’analyses et d’architecture des Systèmes collaborent pour développer des systèmes d’information. Ces derniers visent à mieux diagnostiquer les besoins sur le bassin-versant et ainsi anticiper ses besoins hydriques et assurer les meilleurs équilibres entre les objectifs d’irrigation et d’étiage. Ces données reposeront sur des données satellitaires et des données prévisionnelles du climat.

Pour l’ensemble de ces structures, ce programme de recherche devrait apporter des connaissances et compétences supplémentaires. Vivadour et Maïsadour semblent vouloir faire de Maiseo, développé en Midi-Pyrénées, un concept, une référence, pouvant être exporté sur le territoire national et au-delà pour contribuer au développement des approches d’irrigation de précision. Rendez-vous en 2017.

1) : Société par actions simplifiées créée en 2012, appartenant à parts égales aux groupes coopératifs Vivadour et Maïsadour.

Si vous souhaitez vous abonner, rendez-vous sur le kiosque ATC. Pour recevoir un numéro déjà paru, contactez le service abonnement.

 

 

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders