Imprimer
Commentaires
Adventices

Le séneçon résiste aux herbicides inhibiteurs de l’ALS

Publié le 13/03/2015 - 17:14

fotolia_72116555_subscription_xxl.jpg
La résistance du séneçon commun aux herbicides inhibiteurs de l’ALS (acéto-lactate synthase) a été confirmée cette année par l’Inra. Toutes les familles d’inhibiteurs de l’ALS sont concernées (groupe HRAC B) : sulfonylurées, imidazolinones, triazolopyrimidines et sulfonylaminocarbonyl-triazolinones.

Cette résistance était suspectée, suite aux échecs et difficultés de désherbage rencontrés depuis quelques années en blé et en vigne. Les analyses ont été menées sur des semences collectées en 2013 dans des champs de blé en Bretagne, qui enregistraient des échecs réguliers de désherbage depuis 2010 avec des inhibiteurs de l’ALS. Les résultats concernant les populations testées ont confirmé l’existence de séneçons résistants. L’analyse ADN a permis de mettre en évidence les mutations du génome responsable de cette résistance et de mettre au point un test diagnostic rapide (de type PCR) qui a permis d’analyser à plus grande échelle de nouvelles populations de séneçons en 2014. Des plantes de séneçons issues de 33 parcelles de blé (dans un rayon de 15km autour d’un des prélèvements de 2013) ont été prélevées et analysées. Les résultats ont montré que la résistance s’est propagée aux parcelles environnantes dans des proportions variables.

Les consignes ne changent pas pour éviter ou gérer l’installation de cette résistance : alterner les modes d’action, mais aussi viser le 100 % efficacité du désherbage (tous les moyens sont bons pour obtenir un désherbage optimal, en commençant par de l’agronomie (faux semis, labour, etc), le désherbage mécanique, le désherbage chimique). En blé, les modes d’actions ne manquent pas pour lutter contre le séneçon, de même que les leviers agronomiques tel le labour pour enfouir les semences.

Cette résistance n’est pas problématique en elle-même, car le séneçon, malgré sa forte capacité à produire des graines, n’est pas une adventice difficile à contrôler. Mais elle attire une nouvelle fois l’attention sur l’importance d’une bonne gestion des herbicides, et notamment des ALS dont le nombre des résistances augmente progressivement et peut concerner des adventices beaucoup plus problématiques.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders