Imprimer
Commentaires
Les pendillards

En traitant sous la culture, pas d’effet parapluie

Publié le 07/07/2017 - 13:55

pulverisateur_avec_pendillards.jpg

Les pendillards, également appelés droplegs, sont peu utilisés en France. Néanmoins, ils peuvent s’avérer indispensables pour des traitements de rattrapages sur des cultures hautes, à forte masse foliaire ou dont la cible du traitement est sous les feuilles. C’est le cas notamment en maïs pour du désherbage de rattrapage ou sur pommes de terre pour du traitement sous la feuille.

"En maïs, si le désherbage en plein n’a pas été complètement satisfaisant, le recours au localisé s’avère nécessaire, explique Régis Doucet, ingénieur service chez Arvalis. La sensibilité des géniteurs n’est pas un problème avec les pendillards. On a l’objectif de ne pas toucher les plantes de maïs et d’intervenir sur des levées de plantes estivales (jusqu’à 20 cm environ), pour éviter la concurrence."

Incontestablement, l’usage de droplegs améliore la dispersion de la bouillie dans la culture et donc la part de substance active touchant sa cible. Des essais menés par Agroscope2 sur oignons ont mis en évidence que cette technique permettait d’appliquer 45 % de produit supplémentaire sur la partie inférieure des plantes par rapport à une pulvérisation classique.

En lien avec l'article, la vidéo de Jean-Loup Chatard sur l'utilisation des pendillards

L’article complet est à retrouver dans le numéro de juillet-août de Cultivar Leaders.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders