Imprimer
Commentaires
Phytotoxicité

Des colzas touchés par des rémanences d’herbicides

Publié le 24/09/2020 - 11:41

En Normandie, en Champagne-Ardenne, quelques cas de phytotoxicité ont été repérés dans du colza. Il semblerait que les responsables des symptômes (coloration violette, ralentissement de la croissance) soient des rémanences d’herbicides, principalement à base de mésosulfuron + iodosulfuron et dans une moindre mesure avec le metsulfuron-méthyle (Allié). Est-ce dû à une application tardive de ces herbicides dans le blé précédent ? En tout cas, ces symptômes apparaissent le plus souvent dans des parcelles sans labour soumis à des fins de printemps et d’été secs comme cette année. Franck Duroueix, responsable cellule évaluation des intrants à Terres Inovia estime qu’il est trop tôt pour se prononcer sur un retournement de ces parcelles. Les pluies de ces jours-ci atténueront-elles les effets ? « Elles peuvent sauver quelques colzas », affirme-t-il.

Apparemment en région Centre, aucun symptôme n’est à déplorer. Ce qui pourrait surprendre au vu de la sécheresse de cet été. Car la problématique est tout autre. Par manque de pluie, un recul significatif des surfaces de colza est d’ores et déjà noté.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders