Imprimer
Commentaires
Protection des cultures

Biocontrôle : 10 nouveautés en vue !

Publié le 29/04/2016 - 11:32

Biocontrôle : 10 nouveautés en vue ! © NLshop/lightgirl/Fotolia

Protéger les cultures en utilisant les mécanismes naturels : c’est la promesse du biocontrôle. Une dizaine de nouveautés sont attendues pour 2020 en grandes cultures. Cela sera-t-il suffisant pour représenter une véritable alternative aux solutions conventionnelles ?

En grandes cultures, quelques solutions de biocontrôle connaissent un beau déploiement mais cela reste très modeste. Les trichogrammes sont la solution la plus déployée avec 20% des surfaces de maïs traitées en France contre la pyrale suivie du phosphate ferrique (Sluxx) contre les limaces qui représenterait environ 12% de ce marché. D’autres solutions existent contre le sclérotinia du colza ou les maladies cryptogamiques du blé mais leurs parts de marché ne dépassent pas les 10%.

Les cultures spécialisées sont sur ce point plus avancées avec des résultats techniques et économiques très encourageants. Alors à quand une offre plus large et plus diffusée pour les grandes cultures ?

Un consortium public-privé devrait faciliter le cofinancement de plusieurs projets d’intérêt collectif  sur le biocontrôle. © raeva/Fotolia

« Le secteur des grandes cultures n’a encore qu’un trop faible nombre de solutions à sa disposition. Sur ces cultures où le nombre de traitement est souvent réduit par rapport aux cultures spécialisées, il faut des solutions très efficaces car les agriculteurs ne pourront pas multiplier les apports. Et étant donné les surfaces importantes par exploitation, la mise en œuvre de ces solutions doit rester simple », analysait Toni Massimo, responsable du sourcing biocontrôle pour la société De Sangosse.

Cependant de nouvelles solutions de biocontrôle sont déjà en train d’arriver. L’association des entreprises française du biocontrôle, l’IBMA France, a mené une enquête auprès de ses adhérents pour connaître les perspectives pour les prochaines années. La moitié de ses membres y a répondu. Sur le marché des céréales, 10 nouveautés sont attendues d’ici 2020 : 7 contre les maladies, 1 en traitement de semences, 1 contre les limaces et 1 sur les adventices. Pour 9 de ces nouveautés, les entreprises visent une utilisation significative sur plus de 200000 ha. Il ne s’agit donc pas de spécialités de niche.

Mais cela sera-t-il suffisant ? Pour Antoine Meyer, président d’IBMA France, il faut aussi des signes forts de la part des pouvoirs publics : « Nous avons demandé au ministère de l’Agriculture que soit mise en place une incitation financière et positive. Nous souhaitons que cette aide soit directement versée aux agriculteurs qui utilisent des solutions de biocontrôle et même bien sûr si cette utilisation n’est pas exclusive ».

Affaire à suivre…et plus d’informations sur les perspectives du biocontrôle en grandes cultures à découvrir dans l’enquête du numéro d’avril. Bonne lecture !

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders