Imprimer
Commentaires
Tassement du sol

Bientôt un outil d'évaluation du risque

Publié le 21/11/2014 - 09:38

Plusieurs années de travail ont été nécessaires à une équipe de scientifiques suisses et danois pour créer un modèle permettant d’évaluer le risque de compaction des sols par les engins agricoles. Ce projet dénommé Terranimo est désormais un outil d’aide à la décision opérationnel dont l’objectif est de permettre à ses utilisateurs d’optimiser l’emploi au champ des machines agricoles et de limiter les dégâts causés à la structure du sol. Ce logiciel met en évidence les situations où le risque de compaction persistante du sol est élevé.

Concrètement deux modèles existent, plus ou moins complexes. Terranimo light se base sur quatre paramètres pour fournir une évaluation rapide du risque de compaction du sol : charge à la roue, pression de gonflage des pneus, taux d’humidité et teneur en argile du sol. Il calcule la contrainte à 35 cm. Terranimo expert est nettement plus complexe mais permet d’évaluer la contrainte sur toute la hauteur du profil.

Des développements sous forme d’applications mobiles et utilisant la géolocalisation pourraient même permettre de faire le lien avec des bases de données sol et les informations météorologiques locales.

Bientôt en France

D’après Jean Roger-Estrade, chercheur AgroParisTech, des travaux sont en cours pour adapter cet outil à l’agriculture française :

La diffusion en France de ce type d’outil pourrait permettre une meilleure prise en compte du risque de compaction.

tassement_2.jpg

« Quel que soit le type de travail du sol, les évolutions de la structure peuvent être très différentes en fonction des conditions d'application des opérations. On peut observer des structures de sols dégradées en labour comme en non-labour. Mais la régénération de la structure est un processus encore plus lent en non-labour. Dans ce système, il est donc essentiel d’éviter les tassements », affirmait ce chercheur à l’occasion du colloque sur l’implantation des cultures organisé en septembre dernier par le Cetiom. « À plus long terme, des travaux sont en cours sur la modélisation de l’effet de tel ou tel outil de travail du sol sur la structure. Mais dans ce domaine, nous sommes encore loin d’OAD opérationnels », précisait-il.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders