Imprimer
Commentaires
Lin textile

Bien soigner le semis pour optimiser la rentabilité du lin fibre

Publié le 20/01/2021 - 12:18

Dans un communiqué publié le 18 janvier 2021, le Gnis, l’interprofession des semences et plants, rappelle toute l’importance de la qualité du semis pour optimiser la rentabilité du lin fibre. "Plus la balle est homogène et sans défaut au teillage, plus le lin sera valorisé", introduit le communiqué.

"Tout doit être fait pour favoriser une levée rapide et homogène. La technicité de l’agriculteur avec l’appui du teilleur doit permettre de prendre des bonnes décisions afin de semer dans les conditions les plus favorables. L’objectif à atteindre étant l’optimum de peuplement", résume Franck Brygo, gérant de la société Brygo et président de Semlin.

Parmi les points d’attention, le Gnis précise qu’il est capital d’avoir une parcelle propre et de bonne structure. La prise en compte des précédents, qui laissent plus ou moins d’azote et d’oligoéléments, peu de résidus de matière organique, est essentielle. Concernant les couverts d’interculture, il n’y a pas vraiment de règle, si ce n’est que les résidus de cette interculture ne doivent pas venir perturber le positionnement de la graine et son développement.

Une bonne préparation du sol conditionne aussi la réussite de la culture au moment de son implantation. "Il ne faut pas confondre réussite et précipitation lors du semis. Le sol doit être réchauffé et ressuyé afin d’avoir une terre fine. Le contact terre graine doit se faire correctement pour assurer une bonne germination et une bonne levée", précise Denis Burlaud, responsable technique de la coopérative Lin 2000.

Un semoir bien réglé

 

La régularité sur la ligne de semis est aussi un point d’attention, ce qui signifie un bon réglage du semoir en essayant de suivre les règles suivantes :

  • semer à 1 cm de profondeur sur sol régulier. Les semoirs à disques permettent une meilleure maîtrise de la profondeur ;
  • régler le semoir à la vitesse d’avancement de 7km/h pour obtenir un semis régulier ;
  • éviter les traces de roues ;
  • éviter les périodes de pluies après le semis pour limiter le risque de battance.

Le choix de la semence est évidemment essentiel. L’interprofession invite à privilégier les semences certifiées high-tech qui offrent de très bonnes valeurs germinatives et un état sanitaire très satisfaisant.

Quant à la dose de semis, là aussi, quelques recommandations. Pour un semis précoce, il convient d’augmenter la dose, tout comme pour des semences avec un poids de 1 000 grains < 5,5 g, il faut augmenter la dose de 5 %.

Repères pour la conversion de la dose de semis en kg/ha

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders