Imprimer
Commentaires
Blé

Une production mondiale attendue en baisse

Publié le 29/03/2016 - 14:42

Alors que le printemps démarre, US Wheat association propose un petit tour de la planète des grandes zones de production de blé. Les perspectives s'annoncent baissières quant aux volumes produits par rapport aux campagnes précédentes jugées comme records. 

Une production mondiale de blé attendue en baisse. © Dickov/Fotolia

Sur le bassin de la mer Noire, la production russe est attendue en baisse de 5% à 58 millions de tonnes. Les conditions climatiques à l’automne en Ukraine semblent avoir pénalisé les cultures, puisque la production est attendue en baisse de 30% à 17,3 millions de tonnes. Une baisse de production essentiellement liée à la baisse des surfaces due aux conditions de semis particulièrement compliquées. Ainsi les emblavements ont baissé de 13% à 5,89 millions d’hectares.

Pour le Canada, au 16 mars, le département canadien Agriculture et agri-food estime que les surfaces de blé dur seraient en hausse de 2%. Une production certainement encouragée par les prix plus rémunérateurs pour les producteurs. Ainsi la production devrait atteindre les 5,9 millions de tonnes (+9%). Cette hausse des surfaces se ferait au détriment des semis de blé de printemps, malgré tout la production nationale devrait atteindre les 23 millions de tonnes soit +4%.

Pour l’Union européenne, se basant sur le bulletin MARS de suivi de cultures de la Commission européenne, la production européenne de blé devrait être de 142 millions de tonnes en baisse de 5% par rapport à la campagne 2014/2015.

En Inde, la moisson est en cours et il faut rappeler qu’il s’agit du 2e plus gros producteur mondial de blé derrière la chine. Les régimes de pluies et grêle ont retardé les récoltes, le pays continue d’évaluer les dégâts mais d’après les dernières prévisions de l’agence Reuters, sur un potentiel de 94 millions de tonnes près de 14% pourraient être perdus. Ainsi l’USDA prévoit que les stocks de fin de campagne de l'Inde seraient en baisse de 23%.

L'Inde est le 2e plus gros producteur mondial de blé derrière la chine. © ozphotoguy/fotolia

 

Incertitudes aux USA

Concernant les USA, peu d’éléments quantifiables pour le moment à donner en termes de production, le rapport de l’USDA du 31 mars devrait venir préciser les choses. À noter cependant que les estimations d’emblavement des semis de blé de printemps sont à la baisse (-5%). Les conditions sèches et chaudes ont conduit les producteurs à avancer les chantiers de semis de 2 semaines. Par ailleurs, ces conditions ont permis une levée précoce de la dormance dans les plaines (Kansas, Oklahoma) sur les blés de type HRS (hard red spring). Mais ces régions ont connu une période de froid qui a pu conduire à des dégâts. Pour l’heure ils sont difficilement estimables rappelle US Wheat association, la publication du crop progress de l’USDA le 4 avril prochain devrait pouvoir nous donner quelques tendances.

Le rapport de l’USDA du 9 mars dernier confirme la tendance à la baisse, la production mondiale de blé est estimée à 709 millions de tonnes contre 725 Mt en 2014/2015 et 715 Mt en 2013/2014. 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders