Imprimer
Commentaires
Biomasse

Une plateforme pour fédérer les attentes et développer la ressource

Publié le 08/10/2015 - 14:34

 

Arvalis, Terres Univia, Terres Inovia et FCBA (Institut technologique forêt cellulose bois-construction ameublement), réunis au sein du GIE GAO, annoncent l’arrivée prochaine d’une plateforme collaborative qui aura pour mission d’évaluer la ressource en biomasse agricole forestière réellement disponible et de développer des projets autour de cette ressource.

À quelques semaines de la COP21, il est opportun de rappeler que les énergies renouvelables représentent 8% du bouquet énergétique en France, parmi lesquelles la biomasse pèse 60%. Pour les années à venir « l’objectif à courte échéance est de multiplier par 2 l’usage de la biomasse solide », indique Ludovic Guinard, directeur économique du pôle économie énergie et prospective chez FCBA, à l’occasion d’une conférence de presse commune réunissant les différents instituts préalablement cités.

146977_qa.jpg
Pour Jacques Mathieu, directeur d’Arvalis et administrateur du GIE GAO, « la question de la ressource en biomasse est devenue centrale car il y a un sentiment général d’une ressource très abondante, mais dans les faits, c’est beaucoup plus complexe, conflit d’usage, logistique… ». C’est la raison pour laquelle, depuis plus de 10 ans, les différents instituts travaillent de concert à la mise en place d’outils capables d’évaluer les ressources depuis le gisement (cultures et forêts) jusqu’à la quantité techniquement et qualitativement exploitable et durablement disponible.

Si l’on prend l’exemple de la paille « Ce n’est pas parce que vous avez 8 tonnes de grains que vous avez 8 tonnes de paille de disponible à usage biomasse. Il faut tenir compte des aléas techniques de récolte, du potentiel, des besoins de retour au sol pour le maintien de la fertilité, de la demande locale pour l’élevage… », précise Sylvain Marssac, ingénieur Arvalis.

C’est la raison pour laquelle les différents instituts ont travaillé à la mise en place d’outils opérationnels qui permettent d’évaluer l’offre réellement disponible en biomasse agricole et forestière avec des approches régionalisées très fines. Prochaine étape, la mise en œuvre d’une plateforme collaborative afin d’intégrer tous les acteurs, qu’ils soient producteurs ou utilisateurs. Cette plateforme permettra de fiabiliser les données liées à l’offre et à la demande en biomasse sur un territoire donné. Cette plateforme devrait être opérationnelle d’ici quelques mois.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders