Imprimer
Commentaires
Amérique du sud

Une météo capricieuse pour la production de blé

Publié le 01/08/2017 - 14:56

culble.jpg

Que ce soit au Brésil, au Paraguay ou en Argentine, la météo froide par endroits ou trop arrosée ailleurs risque de pénaliser fortement la production de blé du continent.

Au Brésil, la zone de production de blé est concentrée au Sud, États de Rio do Sul et Parana. À la mi-juillet, (bien que ce soit l’hiver) une vague de froid a touché le Sud du pays, avec des températures négatives. Selon les analystes locaux, la moitié de la sole de blé d’hiver se trouvait a un stade sensible pour supporter ces températures. Les températures les plus froides ont été enregistrées au sud de l’État du Parana, alors que les blés étaient au stade de l’épiaison. De plus, avant cet épisode de froid, a précédé une période sans pluie de 30 jours, donc les cultures étaient déjà dans un état de stress. En 2016, l’état du Parana a produit 3,48 millions de tonnes de blé. Le département d’économie rural (Deral) estime que la production ne devrait pas dépasser les 2,8 millions de tonnes cette année, rendement moyen de 29 q/ha.

Le Paraguay n’a pas été épargné non plus. Le pays coincé entre l’Argentine et le Brésil a enregistré ses températures les plus froides depuis 1975. Contrairement aux problèmes de sécheresse du Brésil, ce sont les pluies tombées en avril et mai qui ont retardé les chantiers de semis. Ces semis tardifs (juin) ont été fortement pénalisés par les températures froides de la mi-juillet. Les pertes pourraient s’élever à 30 ou 40 %. La production du Paraguay reste évidemment modeste, mais c’est un pays exportateur vers son voisin le Brésil notamment. Ces exportations devront probablement être revues à la baisse cette année.

Enfin, l’Argentine, le plus gros producteur de blé du continent sud-américain. Ici, on déplore les excès de pluviométrie. Les observateurs locaux estiment que 6 millions d’hectares de terres cultivables sont dans une situation d’excès d’eau voir de saturation en eau, ce qui représente environ 16 % des terres cultivables du pays. Mais à ce stade de l’année, personne ne s’avance sur un chiffre de production concernant la campagne 2017/2018 pour le pays. La Bolsa de Cereales indique que 70 % des surfaces de blé sont dans un état satisfaisant (bon à excellent). Le rapport de l’USDA de la mi-juillet maintient un volume de 17,5 millions de tonnes de blé pour le pays.  

Sources : Soybean and Corn Advisor

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders