Imprimer
Commentaires
Colza

Une culture à considérer pour augmenter vos rendements

Publié le 04/07/2018 - 09:54

 

Différentes études conduites en Allemagne ont démontré qu’un allongement de la fréquence de retour du colza dans les rotations a un impact positif sur les rendements. Dans les cas de rotations courtes, on observe plutôt des baisses de rendements.

Ces expériences, conduites avec différentes variétés dans les rotations, ont également mis en évidence un effet précédent qui a une influence non négligeable sur le rendement du colza: un précédent pois est mieux valorisé qu’un orge d’hiver, lui-même étant plus avantageux qu’une culture de blé.

Une préconisation de 4 à 5 ans

La fréquence idéale d’un retour n’est pas entièrement validée par les experts, mais ils pourraient s’accorder sur une durée de de 4 ou 5 ans. Dans le cas d’une rotation courte, les premières difficultés qui émergent sont les problèmes d’enherbement. Difficultés favorisés aussi par une absence de culture de printemps et une simplification du travail du sol. Vient ensuite l’augmentation du risque de maladies. Par ailleurs, un essai conduit en Grande-Bretagne a permis de révéler que plus le colza revient fréquemment dans la rotation, plus la floraison est tardive plus le système racinaire subit une diminution en poids.

Quand la rotation colza sur colza est réalisée, une baisse de rendements est constatée. Le développement végétatif est moindre dès l’automne et se prolonge au printemps, ce qui affecte principalement le nombre de siliques produites sur les hampes secondaires et de rang supérieur.

Un gain pour le rendement en blé

Différentes études de Terres Inovia et d’ARVALIS – Institut du Végétal ont mis en évidence un gain de rendement net d’environ 10 % pour une culture de blé tendre suivant un colza, par rapport à une monoculture de blé. Avant un blé dur, Terres Inovia a mis en évidence qu’en moyenne sur quatre ans, les rendements en blé augmentaient de 27 %. La qualité de la récolte est également améliorée, avec un gain de poids spécifique de 1,1 et une teneur en protéines stable malgré une fertilisation azotée constante.

Des avantages environnementaux et économiques sont également visibles pour un blé de colza comparé à un blé de blé : l’implantation se fait sur un sol plus meuble et nécessite donc un travail du sol moins important, ce qui se traduit par une baisse de la consommation d’énergie et de l’émission des gaz à effet de serre. La flore adventice est mieux maitrisée et la pression parasitaire plus faible, ce qui se traduit par une baisse des coûts des produits phytosanitaires.

telechargement-ressource-colza

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders