Imprimer
Commentaires
Afrique subsaharienne

Un potentiel considérable à l’export

Publié le 17/05/2016 - 14:15

Afrique subsaharienne : un potentiel considérable à l’export. © Erllre/Fotolia
La banque néerlandaise Rabobank estime que le potentiel de hausse de la demande en céréales sera considérable en Afrique subsaharienne. D’ici 2025, la demande devrait dépasser celle des pays d’Afrique du Nord. En effet, d’après les projections faites par la banque, les importations dans cette région du globe devraient s’élever à environ 32 millions de tonnes dans 10 ans contre environ 20 millions tonnes en 2016 soit une hausse de plus de 50%.

Ces besoins à l’importation devraient dépasser ceux de l’Afrique du Nord d’environ 4 à 5 millions de tonnes en volume. Certes la prospective anticipe une hausse des besoins aussi en Afrique du nord mais dans des proportions moindres que pour l’Afrique subsaharienne. Cette hausse est estimée à environ 16%, soit 4 millions de tonnes de plus.

Pour expliquer cette explosion, plusieurs éléments. Certes c’est en Afrique du Nord que la consommation de blé est la plus élevée, mais sans potentiel de hausse tandis qu’il est beaucoup plus faible en Afrique subsaharienne donc avec un potentiel à la hausse très marqué. « La consommation annuelle par habitant est de 180 kg de blé meunier en Afrique du Nord et de 20 kg en Afrique subsaharienne avec une tendance à augmenter de 5 à 10% par an », indique Yann Lebeau, responsable du bureau de France Export Céréales à Casablanca.

Afrique subsaharienne : un potentiel considérable à l’export. © Erllre/Fotolia

Par ailleurs l’augmentation de la population dans cette vaste zone géographique sera beaucoup plus conséquente que celle des pays du nord du continent. Pour rappel, l’Afrique subsaharienne compte 48 pays et 938 millions d’habitants. D’ici 2050, ce chiffre pourrait atteindre les 1,5 milliard. Pour Rabobank, les 4 pays de l’ouest africain, Ghana, Nigeria, Sénégal et Côte d’Ivoire sont et seront ceux qui tireront fortement les importations à la hausse.

La France livre en moyenne 2,5 millions de tonnes par an dans cette région. Dans cette perspective, Rabobank indique que la France aura des atouts à faire valoir et des parts de marché à conquérir ...

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders