Imprimer
Commentaires
Brésil

Un plan ambitieux pour les biocarburants

Publié le 23/01/2018 - 12:15

Brésil : un plan ambitieux pour les biocarburants. © Naypong/Fotolia

En fin d’année 2017, le Brésil a adopté le programme RenovaBio,  afin d’atteindre les objectifs signés par le pays dans le cadre de la COP21. Il s’agit d’un plan ambitieux qui vise à réduire de 37% les émissions de GES dans les transports entre 2020 et 2025 et de 43% d’ici 2030 (sur les références de 2005). Pour mener à bien ce projet, le pays prévoit d’investir massivement, 430 milliards de dollars, dans la filière biocarburant. Le pays prévoit de produire 45 milliards de litres d’éthanol d’ici 2025 et 54 milliards d’ici 2030. 

À terme, les ressources énergétiques du pays seront à 18% biossourcées, le Brésil prévoit une réduction de 847 millions de tonnes des émissions de CO2.

La filière de la canne à sucre continue donc ses investissements dans les nouvelles technologies susceptibles d’augmenter la productivité des plantations. Les nouvelles variétés OGM autorisées par le pays, l’été dernier, pourraient être une des pistes. Mais il ne faut pas oublier aussi le maïs comme ressource potentielle. Selon FranceAgriMer, l'opérateur chinois Cofco a d’ores et déjà annoncé vouloir privilégier le maïs. Donc comme l’analyse l’office, il pourrait s’agir d’un tournant stratégique pour le Brésil avec à terme une production de maïs qui pourrait davantage s’orienter vers le marché intérieur. Ce qui pourrait avoir des conséquences non négligeables sur le commerce mondial du maïs, rappelons que le Brésil est le deuxième producteur et exportateur mondial de maïs.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders