Imprimer
Commentaires
Tereos

Un marché du sucre dégradé

Publié le 22/06/2015 - 16:36

Les résultats de Tereos sur l’exercice 2014-2015 reflètent la baisse historique des prix du sucre. Le chiffre d’affaires de Tereos est de 4,3 milliards d’euros, contre 4,7 en 2013-2014. Le marché international connaît sa 5e année de production excédentaire, entraînant une baisse des cours mondiaux du sucre, en retrait de 7 % sur l’exercice 2014-2015 de Tereos . Le marché européen du sucre a lui aussi connu une forte baisse des prix, de l’ordre de 200 €/t sur l’exercice, sous la pression de niveaux de stocks élevés. Les cours de l’éthanol sont également en baisse de 16 % en moyenne.

Malgré ce contexte, Tereos est devenu le 3e producteur mondial de sucre, et gagne ainsi deux places. Sa production de sucre a augmenté de 4,3 %, celle d’alcool et éthanol de 16,5 % et celle des produits amylacés de 10 %. Au niveau du sucre européen, les rendements agricoles sont élevés : c’est la troisième meilleure performance historique pour l’activité betteravière française de Tereos. Les surfaces de betteraves ont augmenté de 4 % et la production de betteraves de 13 %.

Un plan d’économie d’énergie de 150 M€

Le déploiement du plan d’économie d’énergie, initié en 2012, dans les sucreries françaises vise à horizon 2016 une réduction de 50 % des consommations énergétiques et de 20 % des émissions de CO2.  Le montant global de ce plan est de 150 M€. De plus, la seconde unité de méthanisation de vinasses de betteraves en République Tchèque a démarré. Elle couvrira la totalité des besoins en énergie de la distillerie. Rappelons que la première est située à Artenay (45), elle fournit la moitié des consommations en énergie de la distillerie.

"C’est une avancée importante dans nos métiers", déclare Alexis Duval, président du directoire du groupe Tereos.

Quant à la marge opérationnelle des activités sucrières de Tereos en Europe, elle est de 7 % sur 2014-2015, contre 12 % sur 2013-2014.

"Nous sommes plutôt – même si nous sommes dans un cadre de dégradation – sur des marges qui traduisent les efforts de productivité, d’économies d’énergie que nous avions anticipé ces dernières années", précise Alexis Duval.

Pour comparaison, la marge de Südzucker est de 0, et celle de Nordzucker de 1% sur l’exercice clos en février dernier. Tereos ne prévoit pas de marge opérationnelle négative pour 2015-2016, à la différence des deux autres groupes européens.

A. Duval

Des gains opérationnels de 100 M€ à trois ans

"Nous espérons que la poursuite des investissements de réduction des consommations d’énergie et les plans de performances nous permettront comme cette année d’avoir une dégradation limitée", souligne Alexis Duval.

Tereos compte sur la montée en puissance de ses investissements réalisés au Brésil, en Asie et en Afrique.

"On s’attend à une 2e année difficile plus au moins au même niveau que  l’exercice enregistré, avec une baisse des activités sucrières européennes qui devrait être compensée par la montée en puissance de l’international et des plans de performance", ajoute-t-il.

Impossible de ne pas aborder le rapprochement avec Cristal Union. En effet, la libéralisation du marché européen du sucre en 2017 sera une révolution.

"Il est très clair que la question de la consolidation entre les acteurs européens va se poser, indique Alexis Duval, président du directoire de Tereos. Il nous semble intéressant et normal, en amont de 2017, d’échanger pour étudier dans quelles mesures une consolidation entre les acteurs français peut permettre de mieux servir les adhérents dans un marché libéralisé."

Comme il l’a rappelé, la mission d’un groupe coopératif est d’essayer d’avoir la meilleure rémunération pour les adhérents.

"Oui, il y aura de la consolidation, précise Alexis Duval. S’il est nécessaire pour nous d’avoir une certaine taille pour bien faire notre métier en Europe, nous le ferons."

La question à se poser est : que donne un rapprochement des deux coopératives françaises ?

"Nous sommes toujours très intéressés à faire ce travail de reflexion", souligne Alexis Duval. Et d’ajouter : "Plus on anticipe les problèmes, plus on est pro-actif pour la libéralisation."

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders