Imprimer
Commentaires
Recherche et Développement

Un grand pas pour la sélection de variétés de blé tendre adaptées au changement climatique

Publié le 09/12/2020 - 10:17

Un grand pas pour la sélection de variétés de blé tendre adaptées au changement climatique.

Le programme d’investissement d’Avenir BreedWheat, projet de recherche mené depuis 2011, commence à porter ses fruits au bénéfice des variétés de blé tendre. Jacques Le Gouis, coordinateur du projet Breedwheat, rappelle le contexte : "Le blé tendre est une espèce stratégique pour l’agriculture française et mondiale. Depuis le début des années 1990, on observe une stagnation des rendements. Les effets globaux du changement climatiques sont manifestes sur les rendements, et la variabilité interannuelle et interrégionale est amplifiée. Le progrès génétique a permis tout au mieux de compenser les effets négatifs du changement climatique par ailleurs."

Sur la base de ce constat, en 2011, le projet Breedwheat avait pour ambition de produire des connaissances, de développer des méthodes et des outils permettant aux obtenteurs de sélectionner des variétés plus adaptées.

Près de 10 ans après, l’heure est au bilan des retombées pour les différents maillons de la filière.

Sur le plan scientifique d’une part, ce programme a permis à la recherche française de participer au consortium international IWGSC (International Wheat Genome Sequencing Consortium) et contribué au séquençage de l’espèce. En effet, le blé tendre faisait partie des rares espèces pour lesquelles aucune séquence de référence n’était disponible compte tenu de la complexité de son génome. Cette avancée de connaissance a aussi permis de développer de nouveaux outils de génotypage pour étudier la variabilité génétique, d’appréhender les différentes réponses de la plante à son environnement…

Ces nouvelles connaissances sont directement exploitables et disponibles pour les sélectionneurs,  le projet Breedwheat a permis d’identifier de nouvelles sources de tolérance aux différents stress à travers l’exploration de la diversité mondiale, ces données sont indispensables pour envisager les nouveaux croisements.

In fine, les agriculteurs pourront aussi profiter de toutes ces retombées en bénéficiant d’une génétique performante pour des systèmes de culture plus résilients.

"Par son ampleur, le projet BreedWheat a contribué au rayonnement de la recherche française dans un contexte international, grâce au partenariat public-privé exemplaire. Les résultats obtenus vont permettre aux sélectionneurs de produire de nouvelles variétés de blé et d’accompagner leur mise à disposition auprès des agriculteurs, tout en répondant aux aspirations de la société", résume Jacques Le Gouis.

En quelques chiffres, ce projet a mobilisé 28 partenaires publics et privés, il a été doté de 34 millions d’euros, dont 10 millions d'euros d’aides publiques, et a donné lieu à 50 publications scientifiques.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders