Imprimer
Commentaires
Tour de plaine-Ukraine

Récolte décevante en tournesol

Publié le 08/10/2020 - 13:15

Jean-Paul Kihm exploite 17 000 ha avec trois associés en Ukraine, à 600 km au sud-est de Kiev (région de Dnipropetrovsk). Pour 2019-2020, son assolement comprend 7 800 ha de blé tendre, 4 000 ha de colza, et entre 4 500 et 5300 ha de tournesol selon la reprise de terres.

 

Jean-Paul Kihm exploite 17 000 ha avec trois associés en Ukraine

 

Le 16 septembre. Nous avons récolté les tournesols, avec une moyenne de 2 t/ha, contre 3 t l’an dernier. Ces rendements décevants sont liés au manque d’eau durant la floraison. Ici, le temps est très sec. Seuls 200 ha de colzas sont levés sur les 4 000 semés. Nous attendons de l’eau pour faire lever le reste…Les semis de céréales se font aussi dans le sec. Les blés de colza sont semés, et les blés de tournesols sont en cours. Nous avons stocké l’ensemble des tournesols moissonnés, et nous attendons que les cours augmentent, vu que la récolte en Ukraine est assez médiocre, avec une moyenne annoncée de 1,5 t/ha. Le pays compte beaucoup d’huileries, qui exportent ensuite l’huile et le tourteau. Ces huileries vont sûrement proposer des prix intéressants si elles veulent satisfaire leurs besoins importants. Avec cette période sèche, et le risque de ne pas réussir les cultures d’automne, nous menons actuellement la réflexion sur des cultures de replis pour le printemps prochain. Pois, colza de printemps, sorgho, soja… Ces cultures, que nous avions déjà faites sans vraiment les réussir, peuvent être réenvisagées grâce à du matériel adéquat sur l’exploitation désormais, pour réaliser des semis de printemps tôt, dans de bonnes conditions, grâce au semis direct. La décision devra se prendre en décembre, en fonction de l’état des blés et des colzas.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders