Imprimer
Commentaires
Confinement

Qui part à la chasse ?

Publié le 03/11/2020 - 15:52

Photo : Image'in/Adobe Stock

Alors que nous sommes en pleine période de chasse, qu’en est-il de sa pratique, la France entamant son deuxième confinement ?

Vous vous êtes munis de votre attestation de sortie motivée par « déplacement bref, dans la limite d’une heure quotidienne et dans un rayon d’1 km autour du domicile, pour un peu d’activité individuelle », oubliez votre fusil, la pratique de la chasse « loisir », même dans ce cadre, est interdite, nous confirme la Fédération nationale des chasseurs. Et si vous êtes propriétaires de quelques hectares et chasseur, la loi semble dire la même chose. La pratique de la chasse est interdite.

En revanche, la chasse pratiquée pour des actions de régulation de la faune sauvage et de destruction d’espèces susceptibles d’occasionner des dégâts pendant la période de confinement est autorisée sous condition. Le 2 novembre 2020, Bérengère Abba, secrétaire d’État, chargée de la biodiversité, en a précisé les modalités dans un communiqué.

« Pendant cette période de confinement, nous nous devons d’éviter un accroissement des dégâts faits aux cultures, aux forêts et aux biens par une prolifération des populations de grand gibier comme les sangliers ou les chevreuils. C’est uniquement à cette fin et sur demande de l’autorité administrative que des actions de chasse pourront avoir lieu dans les prochaines semaines », a résumé Bérengère Abba.

Dans les faits, les Commissions départementales de la chasse et de la faune sauvage (CDCFS) seront convoquées par les préfets dans les plus brefs délais pour échanger sur les différents enjeux liés à cette régulation, département par département. « À l’issue de ces consultations, les préfets saisiront les présidents de fédérations départementales de la chasse pour fixer les objectifs de prélèvements devant être réalisés », indique la Fédération nationale de la chasse. Il circule notamment qu’un objectif de 500 000 sangliers doivent être prélevés d’ici la fin d’année à l’échelle nationale.

C’est dans ce cadre et uniquement celui-ci que vous pourrez sortir le fusil du fourreau !

Pour rappel, la filière chasse représente 28 000 emplois (armurerie, équipements, éleveurs de gibiers, domaines de chasse, fédérations) pour un chiffre d’affaires annuel d’environ 3,9 milliards d’euros.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders