Imprimer
Commentaires
Conditions de culture/monde

Quelques éléments d’inquiétude pour le blé

Publié le 09/02/2016 - 11:33

Rostyle - Fotolia

Chaque début de mois, AMIS (Agricultural market information system) publie le « Crop monitor », un observatoire mondial sur l’état des principales cultures (blé, maïs, soja et riz). À la date du 28 janvier 2016, concernant la production de blé, quelques zones géographiques sont à surveiller, notamment en Inde, Chine, sur le bassin de la mer Noire et à l’est de l’Europe.

amis_28_janvier_2016.jpg

Sur l’hémisphère sud, en Australie et Argentine, les récoltes sont terminées. Le rapport ne mentionne pas de gros accidents climatiques, si ce n’est quelques problèmes de sécheresse en Australie. Concernant l’hémisphère nord, les conditions de culture sur le continent nord-américain ne présentent pas de grosses inquiétudes, à l’exception du sud du Canada (Alberta et Saskatchewan) où l’absence de couverture neigeuse peut faire craindre quelques dégâts. Pour le continent européen, c’est la douceur de l’hiver qui est au centre des attentions, car il a retardé l’étape d’endurcissement des céréales. Au nord-est du continent, quelques épisodes de froid en l’absence de couverture neigeuse suffisante suscitent quelques inquiétudes ; les conditions de culture restent ainsi sous surveillance. Pour la Russie, les températures douces suivies d’épisodes de froid et de sécheresse conduisent les observateurs à placer la région sous surveillance. En Ukraine, c’est la sécheresse automnale qui préoccupe. S’il y a dégâts, ils seront observés à la sortie d’hiver.

amis_conditions_28_janvier_2016.jpg

En Chine, on observe deux situations contrastées sur les zones de production. Au nord du pays, les conditions sont jugées bonnes, tandis qu’au sud et à l’est, l’excès de pluviométrie et l’absence de luminosité laissent à penser que les conditions de culture ne sont pas satisfaisantes. Plus au sud, en Inde, c’est la sécheresse qui préoccupe sur toute la grande zone de production.

El Niño encore présent sur tout le premier semestre

AMIS profite de son bulletin mensuel pour faire un état des lieux par rapport à l’épisode El Niño. Le rapport indique que le phénomène El Niño ne devrait s’atténuer qu’à partir du mois de juin. En attendant, la sécheresse va perdurer en Afrique du Sud, sur le Sud-Est asiatique et au nord du continent sud-américain. En revanche, les pluies devraient rester abondantes sur l’Uruguay et le sud-est du Brésil. Le continent nord-américain devrait aussi subir les affres d’El Niño, précipitations supérieures à la normale à l’ouest et au sud du continent, tandis que les projections misent sur un déficit pluviométrique sur la région des Grands Lacs et les États du sud du Canada. En revanche, pas d’effets majeurs attendus sur le continent européen et l’ouest de la Russie.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders