Imprimer
Commentaires
Exportations céréalières

Port de Rouen, une campagne céréalière historique

Publié le 15/07/2020 - 11:55

Le navire Bregaglia est venu chargé 59400 tonnes début juin. Crédit: Haropa Port de Rouen

Les opérateurs portuaires céréaliers du port de Rouen (Groupe BZ, Senalia, Simarex et Soufflet Négoce) viennent d’établir un nouveau record pour cette campagne 2019/2020 avec un volume de 9,87 millions de tonnes de céréales exportées. Il s’agit d’un record historique, de 9% supérieur au dernier record qui datait de 2015/2016. Dans le détail, c’est en tout 7,2 millions de tonnes de blé et 2,6 millions de tonnes d’orge qui ont été chargées. Au total, les opérateurs enregistrent un volume d’oléoprotéagineux manutentionnés (export/import) de 10,7 millions de tonnes.

Haropa-Port de Rouen confirme son leadership, avec 50% des parts de marché sur les exportations maritimes de céréales en France. Par ailleurs, Rouen conforte aussi sa position comme premier port pour l’agroalimentaire avec un total de 3,35 millions de tonnes (entrées et sorties) de produits agro-industriels (alimentation animale, huiles végétales, malt, sucre, cacao, bio-carbutants...).

Cette excellente campagne est à mettre à l’actif de la compétitivité des céréales françaises tout au long de la campagne, indique le communiqué, mais aussi à l’excellente récolte de 2019, tant en volume qu’en qualité.

Algérie et Maroc restent en tête des destinations. Les opérateurs enregistrent aussi un très bon retour des destinations vers l’Afrique de l’Ouest. Le tonnage vers cette région atteint les 1,08 million de tonnes, un record depuis 15 ans. La destination chinoise s’est aussi illustrée avec un volume de 900000 tonnes (blé et orge confondus).

Nous ne manquerons pas de rappeler le contexte particulièrement compliqué de cette campagne, l’incendie de Lubrizol, fin septembre, les mouvements sociaux du début d’année 2020 et la crise sanitaire au printemps. Les opérateurs soulignent que « la campagne a démontré la solidité et la fiabilité de la chaîne logistique de la filière céréalière française […]. Cette fiabilité conforte la capacité de la France à garantir la chaîne alimentaire de nombreux pays ».

À noter aussi que l’approfondissement du chenal du port de Rouen, opérationnel depuis juillet 2019, a permis d’accueillir des navires de plus fortes capacités, au-delà des 50000 tonnes.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders