Imprimer
Commentaires
Génétique

Pois d’hiver, grâce à la sélection, les variétés sont désormais très stables en rendement

Publié le 22/08/2019 - 12:01

 

La résistance au froid des variétés de pois d'hiver et leur capacité de reprise se rapprochent de celle des blés

 

On a pu, par le passé, reprocher au pois d’hiver d’être irrégulier en termes de rendement, "mais le progrès génétique est incontestable depuis une bonne décennie et va encore s’accentuer ces prochaines années", introduit Matthieu Floriot, sélectionneur protéagineux chez Agri ObtentionsLes pois d’hiver sont préférés aux pois de printemps pour esquiver les coups de chaud du mois de juin et apporter un potentiel de rendement supérieur. Les sélectionneurs ont ainsi travaillé sur ses capacités à résister au froid, mais Matthieu Floriot préfère évoquer "la tolérance à l’hiver", au motif que "le froid est une chose, mais s’il y a beaucoup d’eau pendant cette période, ou si les températures font le yo-yo, c’est aussi problématique, et de poursuivre : Nous avons désormais des variétés qui se comportent très bien vis-à-vis de ces risques. La résistance au froid de nos variétés et leur capacité de reprise se rapprochent de celle des blés, à condition de respecter certaines règles à l’implantation."

Un autre facteur limitant pour le pois d’hiver, c’est le couple verse-ascochytose : "Ces deux caractères sont souvent liés. Une plante malade va finir par verser et si une plante verse, elle est plus sensible à la maladie", détaille le spécialiste. La sélection a donc concentré ses efforts cette dernière décennie sur ces deux facteurs limitants qui occasionnent des pertes de rendement, des défauts de qualité des graines et engendrent des problèmes à la récolte.  "Il faut avoir à l’esprit que l’azote n’est pas un facteur limitant et donc que la croissance végétative peut-être très importante si les conditions sont favorables, notamment avec des variétés qui ont une bonne aptitude à ramifier. Il faut donc adapter ses pratiques agronomiques, date, qualité et densité de semis pour s’affranchir des problèmes de maladies et de verse." poursuit le sélectionneur (Nous y reviendrons dans un prochain article) . Un gros travail a aussi été mené sur la fertilité, le PMG. L’ensemble de ces traits de sélection a contribué à augmenter le potentiel de rendement des variétés mais aussi à le stabiliser dans le temps. Autre argument en faveur du pois d’hiver, sa tolérance à Aphanomyces euteiches.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders