Imprimer
Commentaires
Économie

Pétrole : peut-il encore aller plus bas ?

Publié le 08/12/2015 - 10:28

Début de semaine, le baril de pétrole est passé en dessous de la barre symbolique des 40 dollars. C’est du jamais vu depuis 2009. Une baisse qui fait suite à la réunion des pays membres de l’Opep à Vienne en Autriche le 4 décembre dernier.

fotolia_91253350_subscription_xl.jpg

En effet, cette réunion tant attendue n’a débouché sur rien, comprenez que les pays n’ont pas décidé de plafonner leur production pour limiter la baisse. En effet, la péninsule arabique, Arabie Saoudite en tête, entretient cette guerre des prix en continuant d’augmenter sa production, et tous les autres suivent à part quelques exceptions comme l’Algérie, l’Équateur et le Venezuela qui ne peuvent plus produire à ces coûts historiquement bas. Le prix du pétrole est un scénario catastrophe pour les petits pays producteurs. Pour preuve, cette situation a mis le Venezuela dans une situation économique catastrophique, et a eu raison de la révolution bolivarienne ce week-end, à l’occasion des élections législatives qui ont porté l’opposition au pouvoir. À cela s’ajoute la production iranienne avec la levée des sanctions qui va contribuer à grossir l’offre.

Seul élément de soutien sur le court terme, « le fait que la Chine, profitant des prix très faibles, continue d’accroître ses réserves », analyse Christopher Dembic, analyste chez Saxo Bank.

Toutefois, au vu du contexte et du statu quo de l’Opep, le pétrole n’a peut-être pas atteint son plus bas niveau poursuit l’analyste, en mettant en garde tout de même sur le fait qu’à un prix de baril en deçà de 35 à 30 dollars, même l’Arabie Saoudite commencerait à être en proie à des difficultés financières. Et c’est déjà le cas pour beaucoup de grands pays producteurs notamment la Russie. Cette guerre des prix voulue par Ryad a un coût, pas sûr qu’elle puisse la tenir très longtemps. L’Opep a décidé de se revoir en juin.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders