Imprimer
Commentaires
Nuisibles

Pensez aux perchoirs pour favoriser la prédation naturelle !

Publié le 21/01/2016 - 12:37

Marre des mulots ? Et si vous installiez des perchoirs pour favoriser la prédation des mulots par les rapaces. Nos voisins belges, l’institut royal pour l’amélioration de la betterave, communiquent sur le sujet en précisant qu’en l’absence marquée de gel hivernal (jusqu’à présent) les couverts gélifs n’ont pu être détruits et qu’ils constituent de fait un refuge idéal pour les mulots. Leurs ennemis sont les rapaces, qu’ils soient diurnes ou nocturnes.

Les rapaces, diurnes ou nocturnes, sont les ennemis des mulots. © Mkoenen/fotolia

 

Aussi, dans les zones à risque, il est conseillé d’installer des perchoirs dès maintenant afin que les volatiles aient le temps de s’y habituer. Il est précisé que ces animaux aiment avoir une vue panoramique, plus ils sont haut perchés mieux c’est ! Ainsi il est recommandé une hauteur minimum de 2 mètres au-dessus du sol, quant au perchoir, pensez au confort des oiseaux, 20 cm de long et une largeur de 3 à 5 cm.

Ces perchoirs peuvent être mis en place en bordure de champs sur les talus. Des nichoirs peuvent aussi être installés dans les bâtiments de ferme, mais à l’écart de présence humaine trop importante. En l’absence de moyens de lutte chimique, les outils de lutte intégrée sont à privilégier.

Pour aller plus loin:

"Lutte contre les campagnols: une chouette idée!" 

"Campagnols des champs, la lutte s'organise autour de trois leviers" Arvalis. 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders