Imprimer
Commentaires
Recherche et développement

Penser association pour prévenir les dégâts d’altises sur colza

Publié le 07/08/2020 - 10:00

Pendant quatre campagnes, l’institut de recherche suisse Agroscope a conduit une étude consistant à mesurer l’effet des plantes associées au colza sur les dégâts d’altises. Les résultats ont été publiés en début d’année dans la revue Recherche Agronomique Suisse.

Les auteurs de l’étude rappellent que l’altise d’hiver du colza est un ravageur important de la culture en Europe, la densité moyenne d’une larve par plante est susceptible de provoquer une perte de rendement de 40 kg/ha et précisent « si une pression importante de larves est présente et que l’hiver est rigoureux, le gel jumelé aux dégâts de l’insecte peut entraîner la mort de la plante ». Autre ravageur à ne pas négliger, « la petite altise » de la même famille. Leur présence en grand nombre peut avoir un impact au moment des semis en période de forte sécheresse.

Dans les travaux rapportés, les auteurs travaillent sur l’hypothèse que la présence de plantes associées au colza aurait un impact négatif sur les populations d’altises, adultes et larves. Comment ?  « Par effet de supplément de biomasse produite, par effet visuel masquant en partie la culture d’intérêt ou encore par atterrissage inapproprié sur une plante compagne ou encore en favorisant les auxiliaires », selon la littérature. Ils rapportent aussi que depuis quelques années, la culture de plantes associées au colza est une technique agronomique qui se développe avec l’objectif notamment de concurrencer les adventices pour limiter l’usage des herbicides.

Le protocole d’étude a donc consisté à comparer un témoin (colza pur + herbicide) avec deux modalités de colza associé (colza 1/colza associé avec trèfle d’Alexandrie et nyger et colza 2/ colza associé avec un mélange de trèfle d’Alexandrie, nyger, sarrasin, lentille, vesce, gesse et féverole). Les plantes en association sont semées en même temps que la culture. Le suivi du vol et de la présence des adultes d’altises a été réalisé ainsi que le contrôle des dégâts d’adultes et des larves.

Moins de plantes attaquées par les adultes

Ces suivis tendent à confirmer l’hypothèse de travail, à savoir une différence significative entre le colza semé en association (quelle que soit la modalité, colza 1 ou colza 2) par rapport au colza pur en ce qui concerne le nombre de plantes attaquées par les adultes d’altises. En revanche, les résultats ne confirment pas d’effets sur le nombre de larves par plante. D’après la bibliographie, les auteurs de l’étude précisent que « l’altise d’hiver migre plus tardivement mais de façon continue et reste présente et pond même après la destruction des plantes compagnes par le gel. Cela suppose que l’interférence avec l’orientation visuelle ou olfactive sur les adultes n’a plus lieu ».

L’équipe de chercheurs suisse formule de nouvelles perspectives consistant à améliorer le choix des mélanges. Notamment celle du push-pull qui consiste à attirer les ravageurs par des plantes dérobées qui les attirent ou plantes pièges (moutardes, radis fourrager, navette) plus riches en glucosinolate. Autre perspective, choisir des variétés de plantes compagnes plus résistantes au gel afin de prolonger l’effet de confusion plus tard dans la saison pour diminuer ainsi le nombre de larves d’altises dans les plantes. La piste qui consiste à favoriser les auxiliaires des cultures est aussi explorée, la combinaison de la culture du colza et de bandes fleuries ou encore l’effet de plantes attractives pour les auxiliaires parasitoïdes comme la féverole, directement dans la composition du mélange des plantes compagnes.

En guise de conclusion, l’étude souligne qu’à l’avenir, avec la diminution des solutions insecticides et l’émergence des risques de résistances des ravageurs, la lutte devra combiner différents leviers favorisant la gestion des interactions biotiques entre espèces, le paysage et les techniques agricoles à différentes échelles spatio-temporelles.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders