Imprimer
Commentaires
Betteraves

Optimiser la fertilisation des betteraves pour gagner en productivité

Publié le 08/03/2021 - 12:10

Optimiser la fertilisation des betteraves pour gagner en productivité. © M. Lecourtier / Média & agriculture

L’institut technique de la betterave de la région Centre-Val-de-Loire communique sur l’optimisation de la fertilisation de la betterave, sur la base des dernières données des reliquats d’azote mesurés dans la région par la chambre d’agriculture du Loiret. L’objectif vise à ajuster la fertilisation de façon optimale.

Concernant la campagne 2021, la moyenne des reliquats se situe entre 50 et 60 kg N/ha. Cette moyenne est proche de la moyenne interannuelle et au-dessus de celle de 2020. Par ailleurs, la pluviométrie d’octobre à janvier est aussi proche de la moyenne. Pour rappel, ces mesures sont exprimées en kg d’azote minéral/ha sur une profondeur de 90 cm en distinguant les différents horizons. Ainsi l’ITB note que la répartition pour cette année est relativement homogène sur les 3 horizons, 30% sur l’horizon 0-30 cm, 30% sur l’horizon 30-60 cm et 40% sur l’horizon 60-90 cm. Il est précisé qu’il y a une grande variabilité entre les parcelles et que les apports organiques ne sont pas pris en compte.

Pour une gestion optimale, l’institut rappelle qu’il est important de faire les mesures sur sa propre parcelle et impératif de distinguer les 3 horizons faute de quoi le conseil pourrait ne pas être pertinent.

L’institut conseille une dose moyenne de 76 unités et précise qu’une surfertilisation de 40 unités n’apporte pas de gain de productivité. Il est conseillé d’apporter de l’azote soufré dans les sols argilo-calcaires filtrants ou sableux, car l’élément soufre pourrait venir à manquer en cas de fortes précipitations.

Enfin il est vivement conseillé de faire l’apport en localisé au moment du semis (4 à 6 cm sous le niveau de la graine avec un déport de 7 à 10 cm par rapport au rang). L’ITB précise en effet que cette pratique permet  la mise à disposition optimale de l’azote par la plante, limite la volatilisation en mettant l’engrais à proximité des racines et permet in fine de diminuer les doses.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders