Imprimer
Commentaires
Sorgho

Montée en puissance de la culture en France

Publié le 28/11/2017 - 11:29

Le 17 novembre dernier, Semences de Provence tenait sa traditionnelle « matinée sorgho » à l’occasion de la remise des trophées du sorgho. Yanick Carel et Jean-Luc Verdier d’Arvalis ont dressé un bilan de la production mondiale, européenne et française.

À l’échelle mondiale, la production qui avoisine les 60 millions de tonnes est en repli ces dernières années. Un repli justifié par la baisse de la demande chinoise. C’est notamment aux USA que la baisse de production est la plus significative, estimée à 3 Mt. Les stocks sont au plus bas chez les principaux pays exportateurs que sont les USA, l’Australie et l’Argentine (4,3 millions de tonnes contre 5,1 Mt l’an passé).

Au niveau des échanges mondiaux, le sorgho est drivé par les USA et la Chine. Sur 7 Mt échangées, 5,3 Mt sont exportées par les USA et 5 Mt importées par la Chine, donc peu de place pour les autres acteurs. À noter que la Chine a divisé par 2 ses importations depuis 2014. Elle a fait le choix de diversifier ses ressources mais aussi et surtout de résorber ses stocks gigantesques de maïs.

Au niveau mondial toujours, environ 30 Mt sont utilisées en alimentation humaine, sous forme de graines, farines et semoule en Inde et en Afrique subsaharienne, en bière aussi en Afrique. Cette graine est aussi tendance car « gluten free ». La consommation en alimentation animale est d’environ 27 Mt, elle recule depuis quelques années. On note aussi des usages industriels (éthanol et solvants) pour un peu moins de 6 Mt.

 

 

La production européenne en hausse

Si la production mondiale recule, la tendance est à l’augmentation en Europe. La production 2017/2018 s’affiche à 738000 tonnes, c’est 8% de plus que pour la campagne précédente et 3% de plus que la moyenne des 5 dernières années. Une augmentation qui est à mettre sur le compte de l’augmentation des surfaces (Roumanie notamment). Néanmoins, l’UE reste importatrice nette de sorgho, pour un volume de 300000 tonnes afin de couvrir ses besoins en alimentation animale. Notons que l’Espagne a multiplié par 3 ses besoins, à cause de l’augmentation de la production porcine du pays et de la baisse de la disponibilité en maïs. L’Ukraine, suivie de la Russie sont les principaux fournisseurs de sorgho pour l’Europe.

La France assure a elle seule 80% des exports intra-européens. Pour cette campagne, les surfaces emblavées étaient en hausse avec 55000 ha (contre 48000 ha en 2016). Cette progression des surfaces est significative dans les régions Centre - Val de Loire et Nouvelle Aquitaine. Les rendements sont en hausse par rapport aux deux dernières campagnes avec une moyenne nationale de 57 q/ha. La France exporte principalement vers l’Espagne (50% des exports français) puis vers les pays du nord de l’UE (Benelux).

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders