Imprimer
Commentaires
USA/élection présidentielle

Mike Pence, le ticket agricole de Donald Trump

Publié le 19/07/2016 - 14:16

Carsten Reisinger-Fotolia

La campagne des présidentielles américaines bat son plein. Donald Trump devrait être investi comme candidat des républicains à l’issue de la convention républicaine qui se tient en ce moment même à Cleveland (Ohio). Le milliardaire américain a annoncé le nom de son vice-président sur Twitter vendredi dernier. Et pour la presse agricole américaine, Mike Pence, le choix de Donald Trump, est une bonne chose pour l’agriculture.

Il est en effet gouverneur de l’État de l’Indiana, un État situé au cœur de la Corn Belt, considéré comme l’un des États les plus agricoles des USA.

Mike Pence avait d’abord soutenu Ted Cruz et n’est pas toujours en accord avec le candidat Trump. En le choisissant comme colistier, Donald Trump espère rassurer les républicains, inquiets par sa personnalité et ses prises de position tranchées.

Mike Pense est un républicain pur jus et connaît bien les coulisses de la politique, en tant que gouverneur et ancien membre de la Chambre des représentants. Mais ce qu’il est intéressant de noter, c’est qu’il semble être un très bon choix pour les observateurs agricoles américains. Cité par le site Agripulse, Don Willwock, ancien président du bureau agricole de l’Indiana, exprime son enthousiasme : « C’est un candidat rêvé pour l’agriculture ». Et d’ajouter : « Pence comprend et supporte tous les types d’agriculture, de la petite ferme aux grosses exploitations ».

Ils sont nombreux à ne pas tarir d’éloges sur les compétences en matière d’agriculture du futur vice-président candidat à la présidentielle. Une responsable républicaine de l’Indiana ajoute : « Les gens qui représentent l’Indiana savent combien l’agriculture est importante et essentielle pour notre État ».

Concrètement, les médias américains relatent le fait qu’en tant que gouverneur, il a défendu et fait la promotion d’Agrinovus, un programme qui favorise le développement de l’innovation technologique pour l’agriculture de l’Indiana. Il a par ailleurs introduit des mesures législatives pour soutenir la compétitivité des farmers de l’Indiana. Il est aussi un ardent défenseur du bioéthanol et milite pour l’augmentation de son taux d’incorporation dans l’essence.

Enfin, Mike Pence est un fervent supporter des traités de libre-échange, avec l’argument que « ce sont des formidables opportunités pour l’économie de l’Indiana et des USA ». Un point sur lequel il est manifestement en désaccord avec le fantasque Donald Trump, qui s’est prononcé en faveur d’une renégociation, voire d’une suppression des accords existants. Ils ont jusqu’au 8 novembre pour se mettre d’accord !

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders