Imprimer
Commentaires
Ministère de l'Agriculture

Marc Fesneau, un rural rue de Varenne

Publié le 23/05/2022 - 09:39

Elle s’est fait attendre, mais enfin, la Première ministre Elisabeth Borne a annoncé, le 20 mai 2022, la composition de son nouveau gouvernement. C’est Marc Fesneau qui succède à Julien Denormandie au ministère de l’Agriculture. Il occupait au préalable le ministère des Relations avec le Parlement, donc ce n’est pas vraiment un "petit nouveau" dans l’équipe.

Et il y a fort à parier que Marc Fesneau soit relativement à l’aise avec les questions agricoles.

Issu d’une famille d’agriculteurs, il confiait au journal Libération en juin 2021: "J’ai un tropisme agricole qui me colle à la peau. Dans ma famille, on a toujours beaucoup parlé d’agriculture."

Dans son parcours d’élu, on retiendra que Marc Fesneau a été président de la communauté de commune Beauce-Val-de-Loire dans le Loir-et-Cher. Une com’com composée de quelque 30 communes rurales situées entre Beauce et Val-de-Loire. Il aura été aussi, pendant près de dix ans, maire de Marchenoir, une commune de 700 habitants située au cœur de la Beauce Loir-et-Cherrienne. On retiendra aussi dans son parcours professionnel un passage par la chambre d’agriculture de Blois comme directeur de service, chargé des politiques de développement local et des fonds européens.

Les chambres d’agriculture ont d’ailleurs salué et rappelé son parcours dans un communiqué publié vendredi 20 mai 2022: "Sa connaissance du monde agricole et des chambres d’agriculture, de par son parcours professionnel, mais aussi de la ruralité et des acteurs du territoire, sera un atout pour nous permettre de travailler ensemble à relever les nombreux défis auxquels doit faire face le monde agricole."

Du côté de la Confédération paysanne, le syndicat se félicite du fait que le concept de souveraineté alimentaire figure dans l'intitulé de ce nouveau ministère. Mais le syndicat reste interrogatif: "La nomination de Marc Fesneau à la tête du ministère de l’Agriculture marquera-t-elle une prise de conscience du Président de la République face au marasme agricole? Qu’il s’agisse du revenu paysan, de la gestion de la grippe aviaire, de la PAC, du foncier, du renouvellement des générations et de l’installation, des OGM, des méga-bassines ou encore de méthanisation… Toutes les décisions prises lors du précédent quinquennat l’ont été à rebours de la mise en œuvre de la transition agroécologique et de la souveraineté alimentaire, dont la définition a été largement dévoyée."

Déjà pressenti plusieurs fois à l’Agriculture, cette fois-ci, c’est la bonne. Marc Fesneau succède donc à Julien Denormandie au moins jusqu’au prochain remaniement, si remaniement il y a, après les élections législatives de juin 2022. À noter qu'il a réservé son premier déplacement, ce week-end, au comice agricole de Morée, dans le Loir-et-Cher !

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Culture Légumière
  • TCS
  • Viti Leaders