Imprimer
Commentaires
Plan France Relance

Les premiers dispositifs du volet agriculture sont lancés

Publié le 20/11/2020 - 11:37

Un budget de 135 M€ sera consacré à l'acquisition d'équipements plus performants d'un point de vue environnemental. Photo : DR

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, Julien Denormandie, a annoncé le 17 novembre le lancement des premiers dispositifs agricoles et alimentaires du plan France Relance. Les mesures représentent au total une enveloppe de 455 millions d’euros sur les 1,2 milliard d’euros du plan de relance agricole et alimentaire. Ces actions ont pour objectif de développer la souveraineté alimentaire de la France, en améliorant la résilience des exploitations agricoles et en accompagnant leur transition écologique.

Les guichets seront lancés entre fin novembre 2020 et début janvier 2021, et resteront ouverts en continu en 2021 et 2022. L’ensemble des mesures du plan France Relance seront disponibles au plus tard début 2021.

Pour soutenir l’investissement matériel dans les exploitations agricoles, seront accessibles à partir du début de l’année 2021 :

- une aide à la conversion des équipements pour doter les agriculteurs de matériels plus performants en matière environnementale, permettant une agriculture plus sobre en intrants (pour réduire l’usage des produits phytosanitaires ou encore améliorer l’épandage des effluents d’élevage), dotée de 135 M€, permettra de favoriser l’investissement dans des équipements plus performants d’un point de vue environnemental ;

- une aide à l’investissement dans des matériels de prévention des aléas climatiques, dotée de 70 M€, vise à améliorer la résilience individuelle des agriculteurs face aux épisodes de plus en plus fréquents de gel, de grêle ou de sécheresse.

Le plan de structuration des filières agricoles et agroalimentaires, doté de 50 M€, permettra de soutenir des projets de développement de filières de produits agricoles et agroalimentaires et d'accélérer la transformation de ces secteurs ainsi que la recherche de valeur ajoutée. Il sera possible de financer des dépenses immatérielles et des investissements matériels pour des projets visant à développer les filières de produits agricoles et agroalimentaires (hors protéines végétales, déjà couvertes par le plan protéines). Ce dispositif ouvrira d’ici fin novembre, pour des sélections de dossiers tout au long de 2021 et 2022.

Deux dispositifs faisant partie du plan protéines végétales feront l’objet de précisions ultérieures : le dispositif de « structuration des filières protéines végétales » et une aide à l’investissement dans des équipements spécifiques permettant la culture, la récolte et le séchage d’espèces riches en protéines végétales et dans des semences de légumineuses fourragères.

Lors du conseil d’administration de FranceAgriMer du 17 novembre 2020, deux décisions ont été soumises au vote et ont reçu un avis favorable des membres. Un conseil d’administration additionnel est fixé le 24 novembre prochain et permettra de soumettre au vote les autres décisions, en particulier les listes de matériels éligibles aux aides à l’investissement, et ce, afin de respecter le calendrier d’ouverture des dispositifs.​​​​​​​

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders