Imprimer
Commentaires
Union européenne

Les négociations européennes sur la future politique agricole commune sont dans l’impasse

Publié le 31/05/2021 - 12:01

Après trois jours de négociations, Les ministres de l'Agriculture, le Parlement et la Commission européenne ne sont pas parvenus à un consensus sur la future politique agricole commune qui doit entrer en vigueur en 2023.

Après trois jours de négociations, Les ministres de l'Agriculture, le Parlement et la Commission européenne ne sont pas parvenus à un consensus sur la future politique agricole commune qui doit entrer en vigueur en 2023. Visiblement, les achoppements demeurent sur les règles environnementales, notamment les écorégimes et les fonds à y consacrer. Les opposants à la réforme exigent que les plans stratégiques nationaux s’alignent sur les objectifs du Pacte vert européen.

Du côté du Copa Cogeca, le principal syndicat représentant les agriculteurs et coopératives à l’échelle de l’Europe, on tient pour responsable de l’échec des négociations le Commissaire européen à l’Agriculture, Janusz Wojciechowski.  "Étant donné le faible engagement du commissaire à l’Agriculture et sa compréhension insuffisante des réalités de l’agriculture européenne, cet échec était tout à fait prévisible", précise le Copa-Cogeca.

Par ailleurs, dans un courrier adressé à la présidente de la Commission, Ursula Von der Leyen, le syndicat rappelle que "la Commission devrait jouer son rôle de médiateur afin de faciliter un accord politique entre les co-législateurs". Le Copa-Cogeca considère que la PAC actuelle comporte des exigences environnementales majeures et que la nouvelle conditionnalité (à travers les écorégimes) nécessitera de nombreux efforts supplémentaires de la part des agriculteurs de l’UE, bien plus que ceux fournis par leurs homologues dans le reste du monde.

Des nouvelles négociations devraient se tenir en juin, il est bon de rappeler que ces négociations se font sous présidence portugaise, et qu’à compter du 1er juillet 2021, ce sera au tour de la Slovénie de présider l’UE. Si les négociations n’étaient pas abouties avant ce changement de présidence, cela pourrait amener d’autres difficultés.  

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders