Imprimer
Commentaires
Colza

Les bonnes pratiques de traitement en floraison

Publié le 01/04/2016 - 14:57

La Fop alerte sur l’indispensable vigilance à avoir en période de traitement en floraison pour protéger les abeilles. © S. Favre/Pixel image
Alors que les colzas démarrent leur floraison, Gérard Tubery, président de la Fop, alerte sur l’indispensable vigilance à avoir en période de traitement en floraison pour protéger les abeilles.

Je viens d'être alerté d'un cas de mortalité massive d'abeilles domestiques à proximité de parcelles de colza en début de floraison. D'après nos informations, il se pourrait que ce soit la conséquence de traitements insecticides appliqués en pleine journée. À l'heure où les traitements phytosanitaires sont en danger et où les néonicotinoides risquent d'être interdits, une telle conduite, irresponsable, même si elle est isolée et heureusement rarissime, peut nous faire beaucoup de mal et démolir la confiance mutuelle et le respect entre agriculteurs et apiculteurs.

Les bonnes pratiques d'intervention

À cette occasion, Terre Innovia rappelle les règles et obligations. L’arrêté du 28 novembre 2003 prévoit que, pour protéger les abeilles et autres insectes pollinisateurs, les traitements réalisés au moyen d’insecticides et d’acaricides sont interdits durant la période de floraison et pendant la période de production d’exsudats sur toutes les cultures visitées par ces insectes. Par dérogation, certains produits sont autorisés durant ces périodes si l’étiquetage porte une des mentions suivantes :

• emploi autorisé en floraison,

• emploi autorisé au cours des périodes de production d’exsudats,

• emploi autorisé durant la floraison et au cours des périodes de production d’exsudats.

Dans les 3 cas, l’application doit se faire en dehors de la présence d’abeilles. Ces mentions sont attribuées pour un usage et avec une dose déterminée. Pour vérifier si un produit dispose d’une de ces mentions, il faut se reporter à l’étiquette du bidon qui précise la décision d’autorisation de mise sur le marché (AMM).

Les applications d’insecticide ou d’acaricide en présence d’abeilles sont à proscrire. Elles peuvent provoquer d’importantes mortalités parmi les populations d’abeilles, soit en raison de la toxicité du produit, soit par simple effet mécanique, comme le refroidissement ou l’étourdissement des individus qui conduisent à la mort. L’activité des abeilles dans les parcelles est fortement réduite au lever du jour et à la tombée de la nuit.

 

Les applications d’insecticide ou d’acaricide en présence d’abeilles sont à proscrire. © N. Chemineau/Pixel image

Recommandations sur les périodes de traitements à privilégier*

• Dans les 3 heures après l’heure du coucher du soleil telle que définie par l’éphéméride, ou

• dans les 3 heures précédant l’heure du coucher du soleil telle que définie par l’éphéméride si la température est inférieure à 12°C.

Dans tous les cas, observez vos cultures avant de traiter, rappelle Terre Inovia.

En effet, la faible luminosité diminue leurs facultés d’orientation et les températures fraîches limitent leurs capacités de vol. Pour les abeilles domestiques, les données disponibles montrent que 12°C est un seuil au-delà duquel l’activité commence à devenir significative. Si cette limite de température est associée à une faible luminosité, la fréquentation est d’autant plus réduite. Par conséquent, l'institut recommande fortement de traiter à la tombée de la nuit car la plupart des butineuses ont quitté les parcelles, et le délai entre l’application et le contact des abeilles avec le produit est supérieur à celui obtenu avec une application réalisée le matin.

(*) : Il est interdit de traiter en présence d’abeilles, même si le produit comporte la mention « abeilles ».

Consultez la fiche complète de Terre Innovia

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders