Imprimer
Commentaires
Fondation Pierre Sarazin

Les agriculteurs ont des idées, il faut les aider à les concrétiser

Publié le 06/04/2017 - 14:24

Pour innover, il faut prendre des risques ! Ainsi, La fondation Pierre Sarazin accompagne, depuis plus de 20 ans, les pionniers, des hommes et des femmes de terrain qui dépassent les obstacles, bousculent les repères convenus, s’adaptent, créent des nouveaux référentiels et entreprennent personnellement ou collectivement, pour faire progresser leur écosystème.  Et sans doute, peut-être sans le savoir, vous faites partie de ces pionniers ou tout au moins de ces hommes et ces femmes qui mettent leur énergie au service de l’agriculture de demain. Que vous soyez céréalier, éleveurs… partagez et diffusez votre expérience, vos idées, vos méthodes et vos outils qui font avancer l’agriculture.  Pour Jean-Guy Lelu, président de la fondation Pierre Sarazin « c'est en période de crise qu'il faut innover et investir. En restant statique, les agriculteurs ne régleront jamais leur problème de compétitivité. Et ils ne seront pas aidés par l'Union européenne ou par la France. Il faut des idées et des bras. L'innovation passe par le changement des assolements, la remise à plat de la stratégie de l'exploitation… De plus, malgré certains soubresauts positifs par endroits, les instituts, les coopératives et les négoces agricoles ont une tendance à cultiver la tradition et le passé. L'agriculteur ne peut donc aider son entreprise que par lui-même. Seule l'innovation portée par le chef d'entreprise lui permettra de passer le cap de la mondialisation. »  Ces innovations englobent tous les champs de votre métier, la technique, le matériel, le raisonnement économique, environnemental et sociétal ou encore la création de nouvelles filières pour rendre vos systèmes plus résilients et plus durables. Mais cela peut-être aussi le champ de la communication afin de recréer des liens vertueux entre producteurs et consommateurs bien sûr.  Alors n’attendez plus, jusqu'au 30 avril 2017 participez au prix 2017 pour l'innovation en agriculture (35000 euros de dotations) .  En savoir plus:  Qui était Pierre Sarazin ?
Pour innover, il faut prendre des risques ! Ainsi, La fondation Pierre Sarazin accompagne, depuis plus de 20 ans, les pionniers, des hommes et des femmes de terrain qui dépassent les obstacles, bousculent les repères convenus, s’adaptent, créent des nouveaux référentiels et entreprennent personnellement ou collectivement, pour faire progresser leur écosystème.

Et sans doute, peut-être sans le savoir, vous faites partie de ces pionniers ou tout au moins de ces hommes et ces femmes qui mettent leur énergie au service de l’agriculture de demain. Que vous soyez céréalier, éleveurs… partagez et diffusez votre expérience, vos idées, vos méthodes et vos outils qui font avancer l’agriculture.

Jérôme Grangier, président de la fondation Pierre Sarazin « c'est en période de crise qu'il faut innover et investir. En restant statique, les agriculteurs ne régleront jamais leur problème de compétitivité. Et ils ne seront pas aidés par l'Union européenne ou par la France. Il faut des idées et des bras. L'innovation passe par le changement des assolements, la remise à plat de la stratégie de l'exploitation… De plus, malgré certains soubresauts positifs par endroits, les instituts, les coopératives et les négoces agricoles ont une tendance à cultiver la tradition et le passé. L'agriculteur ne peut donc aider son entreprise que par lui-même. Seule l'innovation portée par le chef d'entreprise lui permettra de passer le cap de la mondialisation. »

Ces innovations englobent tous les champs de votre métier, la technique, le matériel, le raisonnement économique, environnemental et sociétal ou encore la création de nouvelles filières pour rendre vos systèmes plus résilients et plus durables. Mais cela peut-être aussi le champ de la communication afin de recréer des liens vertueux entre producteurs et consommateurs bien sûr.

Alors n’attendez plus, jusqu'au 30 avril 2017 participez au prix 2017 pour l'innovation en agriculture (35000 euros de dotations) .

En savoir plus:

Qui était Pierre Sarazin ?

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders