Imprimer
Commentaires
Logiciel de gestion d'exploitation

L'écosystème Agroptimization de Smag fort de trois nouvelles solutions pour plus de collaboratif

Publié le 07/12/2018 - 17:06

Le Sima 2019 est l’événement choisi par Smag pour lancer une nouvelle mouture de ses logiciels de gestion d’exploitation Agréo et Atland exploitants. Celle-ci s’intitulera tout simplement Smag Farmer. Elle sera le premier outil de l’écosystème Agroptimization System avec une offre d’entrée de gamme gratuite.

Les solutions Agréo exploitants et Atland exploitants vont très bientôt migrer vers la solution Smag Farmer, première des trois solutions de l’écosystème Agroptimization System que la société Smag va déployer au cours de l’année 2019. L’application mobile Smag Farmer sera officiellement commercialisée à partir du Sima prochain (du 24 au 28 février 2019). L’évolution majeure attendue se trouve au niveau de l’application mobile – compatible Androïd 5 et IOS 10 minimum – qui pourra notamment fonctionner totalement en mode déconnecté. Que les utilisateurs d’Agréo exploitants et d’Atland exploitants se rassurent : les données déjà enregistrées dans leurs solutions de gestion d’exploitation actuelle seront automatiquement transférées vers la solution Smag Farmer. Un transfert qui concerne près de 100 000 exploitations agricoles et pas moins de 3,5 millions d’interventions enregistrées.

La version Androïd sera la première à arriver sur le marché suivi de la version IOS un peu plus tard dans l’année car le choix a été fait de développer deux applications natives spécifiques à chaque système d’exploitation pour plus de précision, de fluidité et pour qu’elles soient moins exigeantes en puissance. Ce premier outil de l’Agroptimization System sera complété au cours de l’année 2019 également par le Smag Datalabs dont l’objectif est de tirer de la valeur des données stockées et agrégées au travers de statistiques et d’indicateurs – dans la mesure où l’exploitant est d’accord - puis par Smag Links qui vise à faciliter le partage de données brutes au travers de modèles de données de référence et à intégrer des données issues de tiers afin que la valeur créée par l’exploitant via ses données lui revienne.

Smag Farmer fonctionne intégralement en mode déconnecté

La tendance est à l’enregistrement des interventions réalisées au champ directement sur son smartphone et à la consultation des informations de cultures sur ce même terminal quotidiennement. Les équipes de Smag ne l’ont pas occulté. C’est pourquoi l’application mobile subit une évolution majeure afin d’améliorer l’expérience utilisateur et l’interactivité. Si elle fonctionne en mode déconnectée, ce n’est pas pour autant qu’elle est dénuée de fonctionnalités quand l’accès à Internet est absent, bien au contraire. Elle est basée sur cinq piliers :

- les prévisions météorologiques basées sur les informations de Weathernews, et bientôt sur celles d’IBM, permettent à l’aide d’un algorithme embarqué dans le smartphone de proposer une météo agronomique afin d’effectuer les interventions au champ dans les meilleures conditions. C’est particulièrement le cas pour les plages de traitement.

- la traçabilité qui offre un accès aux informations réglementaires en cours de saisie évitant en temps réel d’enregistrer des informations interdites même en mode déconnecté.

- la gestion parcellaire qui embarque dans l’application l’historique des cinq dernières années, une carte graphique et un système de géolocalisation facilitant l’enregistrement des interventions.

- l’accès au stock.

- la saisie d’observations qui existe déjà mais qui est renforcée pour faciliter l’échange avec le technicien de l’exploitation dans une idée de “communauté de travail”.

Une offre gratuite pour informatiser le plus de fermes

Au-delà de l’application mobile, la tarification de la solution Smag Farmer va évoluer, elle aussi, avec trois niveaux d’offre :

- Une première “Free” qui, comme son nom l’indique, sera gratuite. L’objectif est d’informatiser les exploitations qui ne le sont pas encore. Une porte d’entrée pour ensuite migrer vers d’autres offres plus complètes.

- Une seconde “Standard” qui permet de gérer son exploitation pour 29 euros/mois. Elle reprend les fonctionnalités des offres Agréo et Atland actuelles. En plus des fonctionnalités de l’offre “Free”, elle ouvre l’accès à tout le volet réglementaire ainsi qu’aux indicateurs de performance.

- Une troisième “Premium” (49 euros/mois) qui offre la possibilité de piloter plus en profondeur son exploitation grâce à l’automatisation des données, à la connexion à des objets et à un pilotage économique plus poussé.

Le tout sera accompagné d’un site Internet, My Smag, pour la prise en main et l’utilisation de ce nouvel outil.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders