Imprimer
Commentaires
HackTaFerme

Le numérique dévoile son potentiel en 24 h à la ferme

Publié le 19/09/2018 - 10:01

Le numérique dévoile son potentiel en 24 h à la ferme. © HackTaFerme

Du 31 août au 2 septembre 2018 s’est tenue la première édition du HackTaFerme organisé par le réseau numérique & agriculture de l’Acta en partenariat avec Api-Agro et Terrasolis à Châlons-en-Champagne et ses environs. Un événement qui a rassemblé une trentaine de participants et qui a vu la création de cinq applications numériques laissant à penser que l’informatique et le milieu agricole font bon ménage au regard des services potentiels que le premier offre au second. Mais avant d’en dire plus sur les réalisations de cette première édition, savez-vous ce qu’est un HackTaFerme ?

Du codage à la ferme

Un HackTaFerme est un hackathon à la ferme : la fusion de deux mondes. Un hackathon est un événement où des développeurs informatiques et des codeurs volontaires se réunissent pour faire de la programmation informatique collaborative dans un temps imparti qui est souvent de plusieurs jours. Un processus créatif fréquemment utilisé dans le domaine de l'innovation numérique. L’idée du HackTaFerme est de transposer ce principe dans le monde agricole en invitant les participants à venir s’immerger dans trois fermes agricoles marnaises afin de développer des solutions numériques innovantes répondant aux besoins des agriculteurs qui les hébergeaient.

Les cinq équipes de participants ont disposé de 48 heures pour créer des prototypes adaptés et convaincants. À la fin du temps imparti, chaque équipe a “pitché” son prototype, c’est-à-dire qu'elle a présenté son prototype à un jury d’experts. Ils ont été évalués sur les critères de l’utilité de l’application pour les agriculteurs, de l’ergonomie et du niveau de finalisation, de l’originalité et de la qualité de la présentation.

Le besoin de l’agriculteur en prime

Au premier abord, on imagine difficilement qu’une application ou un logiciel puisse être créé et en état de fonctionnement après seulement deux jours de travail. Quelle surprise alors au moment des pitchs quand chaque équipe propose un outil déjà opérationnel. Après cette épreuve de présentation, le jury a tranché.

Le premier prix a été attribué à une application de traçabilité des produits phytosanitaires à partir d’un smartphone. Cet outil permet, en scannant le code-barres de chaque bidon entrant dans la composition d’une bouillie, de transmettre automatiquement les données de l’intervention dans le logiciel de gestion de parcelle de la ferme.

Le deuxième prix a distingué un logiciel permettant de détecter à partir d’images des champignons présents sur des grains de raisin (pourriture grise ou oïdium). Au-delà de l’exemple choisi pour ce HackTaFerme, le prototype développé pourrait s’appliquer à bien d’autres problématiques agricoles et notamment à la détection de maladies avant l’apparition de symptômes grâce à l’imagerie hyperspectrale.

Le troisième et dernier prix a quant à lui été remis à l’équipe de codeurs qui a développé de A à Z un concept d’application permettant de faciliter les comptes dans les cas d’entraide entre agriculteurs. D’après les concepteurs, l’application “Petits comptes entre agris” pourrait rapidement être disponible sur smartphone. À suivre donc. Les deux dernières équipes n’ont pas été distinguées mais n’ont pas démérité pour autant et ont développé une application smartphone permettant de déterminer le poids de mille grains d’une semence pour l’une et un tableau de bord de suivi collaboratif des rendements de la vigne pour l’autre.

Ne reste plus qu’à savoir si ces projets menés à la hâte seront poursuivis par leurs concepteurs ou repris par d’autres pour être réellement mis au service de l’agriculture un jour.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders