Imprimer
Commentaires
Mildiou

Le mildiou du tournesol présent dans 19 % des parcelles observées

Publié le 18/05/2021 - 09:52

Le mildiou du tournesol est une maladie à ne pas négliger.

 

Le mildiou du tournesol est une maladie à ne pas négliger. Les oospores du champignon ont une capacité de survie de plus de dix ans dans le sol, même en l’absence de tournesol. Dans une note commune, Terres Inovia, Geves et nrae rappellent que des conditions climatiques pluvieuses au moment des semis sont favorables aux contaminations primaires racinaires du mildiou.

Par son statut d’organisme réglementé non de quarantaine (ORNQ), sa surveillance à l’échelle du territoire incombe à l’interprofession. En 2020, l’institut Terres Inovia, avec le concours des semenciers et du BSV Poitou-Charentes, a prospecté 849 parcelles de tournesol. La présence de mildiou a été observée en moyenne dans 19 % des parcelles, principalement en Occitanie et Nouvelle-Aquitaine. L’observatoire indique que les fortes attaques (+ de 30 % de pieds nanifiés) sont en augmentation ces deux dernières années et représentent 10 % des parcelles atteintes de mildiou en 2020.

La note souligne que cette augmentation serait liée à un phénomène de contournement de résistance.

La protection passe par un ensemble de mesures prophylactiques, agronomiques, génétiques et chimiques qui doivent être raisonnées à l’échelle de la parcelle.

Ainsi, il est recommandé d’allonger les rotations (retour du tournesol une année sur trois), de semer dans des sols bien réssuyés et réchauffés, de détruire dans les parcelles de tournesol toutes les espèces susceptibles d’héberger le mildiou, d’éviter les plantes hôtes en interculture et, enfin, d’utiliser des semences certifiées.

Par ailleurs la note commune préconise de diversifier le choix variétal en alternant les profils de résistance d’une campagne à l’autre sur les différentes parcelles de l’exploitation.

Concernant le traitement de semences, la note indique qu’il n’est pas obligatoire. Le métalaxyl-M (Apron XL) est autorisé jusqu’au 1er juin 2021, mais les auteurs de la note précisent que, dans la plupart des cas, la population de mildiou analysée présente de la résistance à cette matière active. À noter que l’oxathiapiproline bénéficie d’une dérogation de 120 jours, cette matière active est à utiliser en association avec le métalaxyl.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders