Imprimer
Commentaires
Campagne 2019

Le cru 2019 confirme les très belles performances du blé hybride

Publié le 27/08/2019 - 14:24

« Les campagnes se suivent et ne se ressemblent pas, mais les résultats de nos essais, les synthèses d’Arvalis et les essais distributeurs s’accordent sur les bonnes performances du blé hybride en synthèse pluriannuelle et 2019 est un bon cru », introduit Emmanuel Sterlin, responsable marketing et communication chez Saaten-Union.

crédit Saaten-Union

 

En premier lieu, la variété Hyking (variété demi-précoce, BPS : 6,5) marque un avantage de rendement très significatif par rapport aux témoins « lignées » puisque, en moyenne, le rendement est supérieur de 8,4 q/ha dans la synthèse provisoire Hauts-de-France 2019 d’Arvalis. Dans les synthèses pluriannuelles (2017/2018/2019), sur les régions Hauts-de-France/Normandie, la variété est première des « variétés présentes 3 ans ».

« Concernant l’avantage économique que peut en tirer l’agriculteur, on l’estime dans une fourchette comprise entre 25 et 50 euros/ha, avec une préconisation en termes de densité de semis à 120 grains/m² », détaille Emmanuel Sterlin. Autre confirmation, son bon comportement dans des contextes spécifiques, en blé sur blé par exemple. « Alors que les choix d’assolement se précisent, le blé hybride peut être envisagé pour pallier quelques incertitudes liées au colza, ou encore aux problématiques de JNO en orge », poursuit-il.

Autre belle confirmation, la variété Hydrock, plus précoce et plutôt destinée aux régions du Sud-Ouest et de Poitou-Charentes. Les premiers retours d’essais distributeurs indiquent un gain de rendement moyen de 8,8 q/ha par rapport aux variétés lignées témoins. C’est une variété à haute valeur boulangère pour la meunerie, avec une très bonne note aussi pour la résistance à la fusariose. « Ces performances se confirment d’année en année, elles se concrétisent par une bonne demande sur le terrain. »

Enfin, la petite nouvelle Hyxpéria, lancée cette année, est aussi au rendez-vous. Elle est à privilégier dans des contextes de blé sur blé, de terres à petit potentiel. En 2019, en blé sur blé, pour son rendement, elle est notée 107 en pourcentage des témoins. On a aussi pu apprécier son très bon comportement vis-à-vis de la fusariose et du risque DON associé, puisqu’en moyenne, on observe un taux de contamination en DON moindre de l’ordre de 40%.

Enfin 2019 a aussi été un bon cru pour les variétés non encore inscrites, hybrides ou lignées. Dans une logique de complémentarité (contexte, précocité, qualité), des nouveautés devraient être confirmées pour la campagne 2020. 

Dans cette vidéo, vous visualiserez le résumé d'un atelier en ligne sur l'intérêt du blé hybride pour revaloriser des contextes difficiles. 

 

Visionner l'atelier dans son intégralité 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders