Imprimer
Commentaires
Maïserie/semoulerie

L’amande vitreuse essentielle

Publié le 21/06/2017 - 11:47

Schéma d'un grain corné avec plus de 60 % d'amande vitreuse en jaune. © M. Lecourtier/Pixel image

Le 9 juin 2017, la maïserie Kalizea organisait la fête du maïs sur son site de Pringy (Marne). Une occasion pour la filiale du groupe coopératif Vivescia de rappeler l’importance pour elle de collecter des variétés de maïs corné et non pas denté. Aujourd’hui, le maïs corné n’est quasiment plus produit par les semenciers qui se sont davantage orientés vers les variétés dentées qui affichent souvent de meilleurs rendements agronomiques et une dessiccation plus rapide à la récolte. Vincent Jacquot, directeur général de Kalizea, explique la position de la maïserie :

Tout l’enjeu pour nous est d’inciter les semenciers à travailler des variétés de maïs corné. Aujourd’hui, elles ne représentent que 5% de la production mondiale de maïs. Elles sont essentielles pour notre industrie car elles sont plus riches en amande vitreuse, la partie du grain de maïs que nous transformons en farine. Une variété de maïs corné compte au moins 60% d’amande vitreuse alors qu’une variété dentée en possède moins de 40%. Le rendement de nos processus de fabrication dépend de cette teneur en amande vitreuse.

Retrouvez l'intégralité de cet article sur l'application Circuits Culture.

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders