Imprimer
Commentaires
Italie

L’agriculture italienne victime de la mafia

Publié le 03/04/2018 - 15:04

L’agriculture italienne victime de la mafia. © Jordi 2/Fotolia

L’un des principaux syndicats agricoles italiens, la Coldiretti, dénonce l’emprise de la mafia sur le secteur agricole. En 2017, elle aura réalisé un CA de 21,8 milliards d’euros (+30% par rapport à l’an passé). La mafia italienne s’immisce dans toute la chaîne alimentaire de la production jusqu’à la vente. Vol de matériel, racket, extorsion sont monnaie courante pour la fameuse organisation criminelle.

Elle a la mainmise sur certaines filières, en fixant les prix des récoltes, en gérant le transport, en organisant la distribution voire l’exportation de vrais ou faux produits « made in italy ». La Mafia investit des vastes secteurs agricoles, récupère les profits qui en découlent et détruit ainsi la concurrence sur le marché libre légal. Non seulement elle étouffe les entreprises mais elle fait prendre un risque grave sur la sécurité et la  qualité des produits italiens. Cela pourrait être aussi préjudiciable pour la renommée des produits transalpins, note le syndicat.

L’organisation infiltre aussi le commerce des importations, un produit importé sur cinq ne respecte pas la réglementation sur la protection des travailleurs. Le consommateur est complètement dupé. Il n’a pas toute la transparence des produits qu’il consomme. De plus ces organisations sont très efficaces pour se protéger et se fondre dans le paysage. Ils ont des recours fiscaux et juridiques qui ne permettent pas toujours d’identifier les activités illicites. L’agroalimentaire est un secteur stratégique et la mafia italienne l’a bien compris.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders