Imprimer
Commentaires
Récoltes 2015

La sécheresse pénalise toutes les cultures d’automne

Publié le 19/11/2015 - 11:36

Selon la note de conjoncture mensuelle du ministère de l’Agriculture, la chaleur et la sécheresse du début d’été ont fortement pénalisé les cultures récoltées cet automne, maïs, pommes de terre et betteraves.

144132_lh.jpg

Ainsi la production de maïs grain (semences comprises) s’établirait à 13,4 millions de tonnes soit une baisse de 27% par rapport à la récolte record de 2014 et en recul de 15% par rapport à la moyenne des 5 dernières campagnes. La note indique que les rendements sont très hétérogènes d’une parcelle à l’autre, le recul de production en maïs irrigué est beaucoup plus faible (8% par rapport à 2014 et 3% par rapport à la moyenne 2010-2014). Pour le maïs fourrage, même constat, avec une production estimée à 16,9 millions de tonnes, elle est en baisse de 18 % sur un an. Précisons que certaines parcelles destinées à être récoltées en maïs grain ont été récoltées en fourrage car trop atteintes par la sécheresse. À noter aussi que la récolte de maïs grain chute de 26% en Europe, la sécheresse ayant affecté les rendements dans les principaux pays producteurs, notamment en Roumanie. Dans ce contexte, les bilans Europe et France de FranceAgriMer se sont très nettement allégés mais ne semblent pas profiter aux cours du maïs. En effet, pour Rémi Haquin, président du conseil spécialisé de la filière céréalière chez FranceAgriMer « c'est le bilan mondial qui drive le marché du maïs, les stocks sont pléthoriques partout dans le monde donc ce n'est pas un souci pour celui qui veut du maïs »

Du côté des cultures industrielles, la production de pommes de terre de conservation et de demi-saison accuse un recul important de 18% par rapport à la campagne précédente. Un recul qui s’explique par une forte baisse des rendements par rapport à l’année record de l’an passé (-15%) et de 8% par rapport à la moyenne 2010-2014. En betteraves, la récolte atteindrait 32,6 millions de tonnes, en baisse de 14% sur un an et de 7% par rapport à la moyenne quinquennale. Résultats d’une baisse des rendements et des surfaces (-6% sur 1 an).

Le manque de pluie de cet été a aussi pénalisé la production de tournesol, à 1,2 million de tonnes, elle serait en baisse de 22 % ; conséquence d’une baisse des rendements de 17% et des surfaces de 7%.

Céréales à paille, record historique

En revanche, les céréales à paille ont profité des bonnes conditions climatiques de l’hiver 2014/2015 et du printemps 2015. En blé tendre la récolte est historique à 41 millions de tonnes. La France fait figure d’exception parce que tous les autres pays européens voient leur production baisser. La France à elle seule contribue à faire de la production européenne une production record à 150,3 Mt. 

ble_tendre_production_francaise_en_hausse_vs_baisse_dans_toute_lue.jpg

Source : CE sauf Fr (FranceAgriMer)

Autre satisfaction : le blé dur. La récolte s’affiche à 1,8 million de tonnes, en hausse de 22% en 1 an après deux campagnes en forte baisse. Les cours du blé dur au moment des semis 2014 ont permis le développement des surfaces (+13%). Enfin, en orge, la récolte atteint 12,4 millions de tonnes, elle progresse de 6% sur un an et de 19% par rapport à la moyenne 2010-2014. À noter que la sole d’orge d’hiver a progressé tandis que celle de printemps a baissé.

 

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders