Imprimer
Commentaires
Vie des sols

La revitalisation des sols est la base pour progresser

Publié le 18/01/2021 - 12:34

Francis Bucaille, Frédéric Thomas et Sébastien Roumegous ont profité de ce webinaire pour échanger sur leurs expériences et les intérêts d’une revitalisation des sols pour répondre aux enjeux agronomiques et environnementaux de l’agriculture.
Le fonctionnement du sol est le point commun qui lie la réduction du travail du sol, l’activité biologique et la production de cultures rentables et de qualité. "Il faut revitaliser les sols, affirme Francis Bucaille, agriculteur, cofondateur de la société Gaïago et auteur de l'ouvrage Revitaliser les sols. C’est là que réside l’avenir de l’agriculture !" Lors d’un webinaire organisé le 21 décembre dernier, l’agronome est revenu sur les fondamentaux liés au changement de pratiques vers une agriculture résiliente.

Les agriculteurs disposent aujourd’hui de davantage de références technico-économiques pour changer leurs pratiques et franchir le pas. "Il faut apprendre et passer à l’action, souligne Sébastien Roumegous, cofondateur du Centre de développement de l'agroécologie, et créateur du groupe Biospheres. Le changement passe par la connaissance du sevrage du sol et l’appréhension de nouveaux outils."

Favoriser l’activité biologique

En 25 ans, l’agriculture a évolué et, avec elle, les terminologies pour la définir. "Nous sommes passés des TCS (techniques culturales simplifiées), vers l’ACS (agriculture de conservation des sols) puis à une agriculture régénératrice", explique Frédéric Thomas, agriculteur, consultant et formateur spécialiste des techniques de conservation des sols. Autrement dit, l’agriculture a évolué vers des systèmes qui minimalisent le travail du sol, conservent les résidus en surface pour limiter l’érosion et réhaussent le niveau de la biomasse restituée au sol pour rééquilibrer la chaîne des décomposeurs de la matière.

"La durabilité se construit lentement, indique Frédéric Thomas. À l’échelle de l’agriculteur, cela peut prendre 30 à 40 saisons pour y arriver." Cette phase de transition consiste à construire et à maintenir la vie de façon autonome et sans travail du sol. Pour les agronomes, la réussite passe par la gestion de la fertilité disponible et la mise en place de nouveaux paramètres tels que la couverture permanente ou semi-permanente, la modification de la rotation, l’utilisation d’autres outils, etc. "Lorsque le cycle vertueux est en route, on redonne du sens au métier et de la fierté aux agriculteurs", souligne Francis Bucaille.

Des enjeux et des actes

Le réchauffement climatique et la pluviométrie irrégulière impactent la réserve utile du sol et, par conséquent, son activité biologique. Quel que soit le type d’agriculture, ces lois sont fondamentales et universelles. Sébastien Roumegous confie être assailli de demandes de formations sur le sujet de changement de pratiques. "C’est un symbole d’évolution et c’est encourageant. Sur le terrain, la parole est libérée."

La disparition du glyphosate fait partie de ces interrogations quant au passage vers l’ACS ou l’agriculture régénératrice. "Nous avons essayé de trouver un maximum de solutions pour réduire son utilisation, explique Frédéric Thomas. Sans travail du sol, nous ne savons pas faire sans glyphosate. Appliqué de temps en temps, ce produit n’impacte pas la préservation des sols ni la biodiversité." Sébastien Roumegous complète : "Les sols les plus vivants observés sont des sols en ACS avec l’utilisation de glyphosate. C’est un constat !" Pour Francis Bucaille, la chimie est à conserver dans la boîte à outils de l’agriculteur. "C’est essentiel. N’allons pas vers des pratiques moins vertueuses pour l’environnement. Ce sont des sujets et des défis auxquels il faut répondre. Nous assistons à des impasses techniques. Il y a quelque chose qui est en train de se briser. C’est une opportunité pour nous poser les bonnes questions."

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders