Imprimer
Commentaires
Politique européenne

La Pac, seulement 38 centimes par jour et par français !

Publié le 19/02/2020 - 10:45

 

Jeudi 20 février, seront réunis les chefs d’États et de Gouvernement de l’UE pour un sommet extraordinaire à Bruxelles. À l’ordre du jour, l’épineux sujet du budget pour la période 2021-2027. Dans un communiqué de presse, les syndicats JA et FNSEA demandent un budget à la hauteur des enjeux et ils réclament qu’à l’occasion du sommet du 20 février, les chefs d’État et de Gouvernement améliorent la proposition de la commission.

Les deux syndicats rappellent que le budget de la Pac ne constitue qu’un investissement de 38 centimes par Français et par jour ! "Alors qu’elle apporte des bénéfices substantiels et très divers aux Français. Un budget ambitieux doit permettre aux agriculteurs de relever le défi alimentaire, celui du renouvellement des générations et aussi répondre aux attentes sociétales".

De son côté, la Confédération paysanne appelle le président français à défendre un budget fort pour la Pac, "notamment pour le second pilier, en faveur de l’actif paysan et de la transition agroécologique".

À l’occasion d’une réunion sur le développement rural de la Pac après 2020, qui réunissait les représentants locaux ruraux à l’échelle européenne, les orateurs ont attiré l'attention "sur l'importance d'impliquer les acteurs ruraux et les autorités locales dans les processus d'élaboration des politiques".

S'exprimant lors de l'événement, Jannes Maes, président du Ceja, a déclaré: "Les zones rurales sont le cœur et l'âme de l'UE. Elles sont inestimables dans leurs contributions économiques, environnementales et sociales et ne doivent pas être laissées pour compte. À cet égard, nous ne pouvons accepter les coupes dans le soutien crucial au développement rural. Si les décideurs politiques veulent effectivement tenir leur promesse de préserver des zones rurales dynamiques, ils doivent au moins aussi maintenir le financement."
 

Même écho pour Olivier Allain, vice-président de la Région Bretagne en charge de l'agriculture : "Il est crucial de souligner l'importance de la collaboration entre acteurs ruraux et régions agricoles pour atteindre des objectifs communs et adapter le cadre politique à nos besoins. Mais cela ne peut se faire sans un budget de développement rural solide dans la Pac après 2020. C'est la seule chance pour nous de réussir."

Ajouter un commentaire

Pour ajouter un commentaire, identifiez-vous ou créez un compte.

Produits à comparer

Nos publications

  • Circuits Culture
  • Cultivar Élevage
  • Relations Culture
  • TCS
  • Viti Leaders